Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Casanova

Il faut donc essayer d’y voir clair, sans haine et sans crainte. Il faut nommer exactement les choses, les faits et les actes, puisque le président de la République s’y refuse. Par médiocre tactique électoraliste sans doute ??? Lui qui devrait être un guide « éclairé ». Or, pour agir, il faut comprendre. Comprendre ce qu’est l’évolution de notre société depuis 40 ans et utiliser les mots corrects pour l’exprimer. Nous en sommes loin. Le président de la République française, François Hollande, en semble incapable.

Dans le présent article, j’aborde donc la question du vocabulaire et de la sémantique, aujourd’hui dévoyés, au nom de ce qu’il est convenu d’appeler le « politiquement correct » et la « pensée unique ». Pourtant, il faut appeler un chat, un chat ! Il faudra y revenir coûte que coûte… et dans tous les domaines, de la société à l’économie, en passant par l’écologie, devenue un moyen d’accéder au pouvoir, instrumentalisant des axiomes et dogmes pseudo-scientifiques (j’ai déjà abordé cette question, mais il va falloir encore y revenir).

République et républicain

Compte tenu de la tragique actualité, c’est tout ce qui touche à l’islam qui est à analyser en priorité. La solution au problème sociétal posé par une religion d’importation récente ne se résoudra pas par des défilés de prétendue « union nationale » dont sont exclus les représentants de 25% de la population française (le Front national n’est pas « invité » à participer à la prochaine manifestation « d’union nationale » !!!???). Le Front national (FN) ne serait pas un parti républicain !!!

La signification des mots, nous y sommes. Certains partis français (UMP et PS) qui ont mis la France à terre s’autoproclament « républicains » et dénient cette qualité à un autre (le FN). Il ne suffirait donc pas d’avoir des milliers d’élus et de participer à la vie nationale dans le respect des règles et des lois, pour être républicain ???

En quoi le FN serait moins républicain que le PS ou l’UMP ? Mystère et boule de gomme !!! Mais c’est ce qui s’entend sur les ondes radios et télévisuelles.

Islam et islamisme

Sur ces termes la confusion est également totale.

L’islam est la religion incréée par le prophète Mahomet, sous la dictée de l’archange Gabriel (le même que celui des chrétiens qui aurait annoncé la naissance de Jésus-Christ). Le texte sacré fondamental de l’islam (qui signifie « soumission, à Allah, c’est-à-dire à Dieu) est le Saint Coran. Ce texte édicte des règles en tous domaines de la vie et en particulier en matière de prosélytisme. Qu’est donc l’islamisme, si ce n’est l’application du texte sacré pour convertir des mécréants ???

D’ailleurs il suffit d’écouter ceux qui savent (mieux que nos pseudo-intellectuels français) pour en avoir la confirmation.

1 - Le président islamiste de Turquie (pays puissant, membre de l’OTAN), monsieur Erdogan, s’est irrité de l’introduction de nuances sur la signification de l’islam : « c’est une insulte de parler d’islam modéré, l’islam est l’islam, un point c’est tout. »

http://marie-masson-gaechter.over-blog.com/article-un-islam-modere-non-l-islam-est-l-islam-un-point-c-est-tout-110760132.html

Voir aussi mes articles n°2512, 2560…

2 – Monsieur Ghaleb Bencheik (président la Conférence mondiale des religions pour la paix) : « De mon point de vue de citoyen, non [ en réponse à la question : Les réponses des représentants de la communauté musulmane en France sont-elles à la hauteur de l'enjeu ?] Car cela ne suffit pas de dire que ces agissements n'ont rien à voir avec l'islam. C'est de l'incantatoire. Cela fait deux décennies que nous subissons le terrorisme abject qui se revendique d'une tradition religieuse pervertie et avilie. Nous n'avons pas vu un colloque d'envergure à la mosquée de Paris. Nous n'avons pas vu ces responsables aller dans les quartiers sensibles. Une jeunesse a été laissée en proie à des sermonnaires doctrinaires. […]. Nous sommes face à une telle situation de crétinisation que personne ne peut s'identifier.

Extrait d’un débat sur Atlantico du 9 janvier 2015.

http://www.atlantico.fr/decryptage/charlie-hebdo-qui-est-ennemi-qu-faut-comprendre-islam-pour-sortir-grande-confusion-intellectuelle-ambiante-ghaleb-bencheikh-1945406.html

à suivre.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

trublion 10/01/2015 08:46

les mots font peur, mais j' espère qu' on a compris que les taire n' empêchait rien