Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Casanova

Porte-avions nucléaire Charles de Gaulle

Porte-avions nucléaire Charles de Gaulle

@ « NOUS SOMMES EN GUERRE !» (Manuel Valls, premier ministre). Suite à l’attentat contre Charlie Hebdo, François Hollande, en prenant le relai de Manuel Valls, vient, de partir en guerre. Il envoi le porte-avions nucléaire Charles de Gaulle + Une frégate + un sous-marin d’attaque dans le golfe arabo-persique !!! Rien que ça.

Les émules de Coulibaly et autres Kouachi (Français, nés en France et ayant perpétré deux attentats au cœur de Paris), n’ont qu’à bien se tenir, nous leur envoyons un sous marin d’attaque !!!

Ce n’est pas croyable et pourtant c’est vrai. François Hollande et Manuel Valls nous parlant de guerre sont dans l’abus de langage, car les caractéristiques des attentats font penser plus à une « guerre civile » à motivation religieuse qu’à une guerre avec missiles et bâtiments nucléaires.

OBSERVATIONS

D’abord la mission était prévue de longue date et l’annonce du président de la République lors de ses vœux aux armées est tout simplement un numéro de com’.

Ensuite, alors que le danger imminent vient de l’intérieur du pays, annoncer en réaction à un attentat DANS Paris que l’on envoie notre porte-avions dans le golfe est tout simplement de l’enfumage scandaleux.

A un interlocuteur qui parlait de terrorisme islamique, Laurent Fabius l’a remis à sa place : « on ne doit pas dire islamique ». Ah bon ! Passé l’attentat « islamique », il ne faut plus parler de « terrorisme islamique ». Comment peuvent-ils dissimuler la réalité à longueur de journées et dormir tranquille ???

Le gouvernement prépare une quinzième loi liberticide sur le terrorisme (14 lois antiterroristes ont été votés par l’Assemblée nationale en 20 ans !!!)*. Ce qui va lui permettre de contrôler nos libertés d’encore plus près. Même Badinter, ancien président du Conseil constitutionnel, « de gauche » a dénoncé la tentation d’un Patriot Act à la française qui serait contraire à nos règles démocratiques.

*Alors que les lois laxistes de Taubira ont permis la libération très anticipée d'un des assassins du 7 janvier !!!

@ La liberté d’expression.

J’ai cru comprendre que la motivation des 4 millions de marcheurs dimanche 11 janvier, était, entre autres mais surtout, la liberté d’expression.

La manifestation de 4 millions de personnes en faveur de la liberté d’expression n’aura donc servi à rien puisque Dieudonné (qui n’est pas ma tasse de thé - pas plus que Charlie Hebdo d’ailleurs), vient d’être mis en examen pour « Apologie du terrorisme ». C’est du lourd.

Qu’a-t-il donc écrit sur Facebook ? « qu'il se sentait «Charlie Coulibaly». Le moins qu’on puisse dire c’est que l’expression est ambiguë. Mais en quoi s’agit-il d’une apologie du terrorisme ??? Où est cette apologie ???

Sa mise en examen est-elle un procès pour raisons objectives, ou est-ce un procès d’intention ? La question se pose au vu de la signification des mots.

Définition du Larousse pour apologie :

Éloge ou justification de quelqu'un, de quelque chose, présentés dans un écrit, un discours ;

Discours ou écrit glorifiant un acte expressément réprimé par la loi pénale (apologie du meurtre ou de la haine raciale).

http://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/apologie/4560

La liberté d'expression est un principe absolu en France et en Europe, consacré par plusieurs textes fondamentaux.

« La libre communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l'homme : tout citoyen peut donc parler, écrire, imprimer librement, sauf à répondre de l'abus de cette liberté dans les cas déterminés par la loi », énonce l'article 11 de la Déclaration des droits de l'homme de 1789.

http://abonnes.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2015/01/14/de-charlie-a-dieudonne-jusqu-ou-va-la-liberte-d-expression_4555180_4355770.html

Il va donc falloir suivre attentivement l’argumentation du juge pour pister le procès d’intention ou le procès en sorcellerie, et si Dieudonné sera condamné.

Charlie Hebdo a pu publier n’importe quoi, mais Dieudonné ne peut écrire qu’il « se sent Charlie-Coulibaly ». Excusez-moi, mais là j’ai perdu pieds et ne comprends même pas ce qu’il a voulu dire.

À suivre.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Edgar 15/01/2015 17:36

+ une autre frégate de soutien + un navire ravitailleur (pour les frégates) pour l'expédition persique.

trublion 15/01/2015 16:55

c' est toujours la gauche menteuse et faux cul aux commandes