Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Casanova

Bannière de Riposte laïque. http://ripostelaique.com/

Bannière de Riposte laïque. http://ripostelaique.com/

Contre manifestation "Je suis muslim"  avec drapeaux étrangers.
Contre manifestation "Je suis muslim" avec drapeaux étrangers.

« Résistance européenne pour désislamiser nos pays »

Publié le 19 janvier 2015 par Cyrano.

Tout y est dit et c’est l’ensemble du texte auquel j’adhère. Donc, pas d’extrait. Sauf quelques reprises ci-dessous en guise de résumé de leur communiqué.

Résumé (extraits).

« gigantesque manipulation, digne des pires régimes totalitaires. »
« Dans un pays normal, avec ces journalistes professionnels, et non des propagandistes comme Askolovitch et Plenel, il aurait été immédiatement fait le rapprochement entre la religion des assassins et les événements. »
« le rouleau compresseur est entré en action. Les « Surtout pas d’amalgame » et « L’islam ce n’est pas cela » ont occupé les plateaux de télévision »
« Moussaoui a carrément demandé à l’Etat de payer les salaires des imams, les transformant en fonctionnaires. »
« Lors des obsèques larmoyantes de Charb et des siens, personne n’a osé citer une fois le mot « islam », ce qui est inique de la part de prétendus anticléricaux. Dans la foulée, Hollande a osé renvoyer dos-à-dos « racisme », « xénophobie » et « islamophobie »…»
« En Allemagne, Angela Merkel paraît décidée à tout pour briser le mouvement Pegida, qui par ailleurs subit de graves menaces de la part des islamistes. »
« C’est dans ce contexte, malgré un dossier vide, que Boucault, sous la pression de son ministre Cazeneuve, celui qui dit que prôner le djihad n’est pas un délit, du maire du 2e arrondissement Boutault, celui qui ne voulait pas qu’on joue La Marseillaise dans sa mairie, d’associations musulmanes et de gauchistes, a fait interdire notre rassemblement, ce dimanche 18 janvier… »
« Remarquons que la contre-manifestation islamo-gauchiste, annoncée place du Chatelet, à la même heure, ne fut pas interdite, et qu’apparemment, les « Allah Akbar », entendus à la 5’30 de cette vidéo, ont sans doute été compris par les ineffables Boucault-Boutault comme des message d’amour et d’unité du peuple français… »

« Nous sommes sur le fil du rasoir. Ce gouvernement parait avoir gagné la première manche d’une gigantesque manipulation, digne des pires régimes totalitaires. L’interdiction de la manifestation de Riposte Laïque et Résistance républicaine, à Paris, intitulée « Islamistes hors de France », n’est que le dernier acte (pour le moment) d’un scenario qui dure depuis plusieurs semaines. Alors que le modèle multiculturel prend l’eau de partout, que l’immigration coule la France, et que l’islam menace de plus en plus notre modèle laïque, ce régime, depuis plusieurs semaines, dissimule aux Français la guerre que des musulmans leur mènent, à coups d’assassinats, d’agressions et d’attentats.

Après les « déséquilibrés », nous avons eu les frères Kouachi et Coulibaly, soit dix-sept morts, dont les dessinateurs symboliques de Charlie Hebdo. Dans un pays normal, avec ces journalistes professionnels, et non des propagandistes comme Askolovitch et Plenel, il aurait été immédiatement fait le rapprochement entre la religion des assassins et les événements.

C’est là que le rouleau compresseur est entré en action. Les « Surtout pas d’amalgame » et « L’islam ce n’est pas cela » ont occupé les plateaux de télévision. Les premiers rassemblements spontanés de ceux que Pierre Cassen, sur le plateau de TV-Libertés, a appelé les « bobos compassionnels » se sont mis en place, largement encouragés par le gouvernement et les médias. Dans le même temps, ce régime, et son ineffable préfet Boucault, interdisaient le premier rassemblement, le jeudi 8 janvier, de RL-RR, place de la Bourse, placé lui aussi sous le signe de la solidarité à toutes les victimes. Il était désavoué par le tribunal administratif, mais le mal était fait.

Naturellement nous eûmes la grande messe « Je suis Charlie », dans toute la France. Particularité, alors que « Charlie » s’était fait connaître par ses caricatures, aucun média, en hommage, ne rendra hommage à ce fait d’arme de l’hebdo, en les publiant, au lendemain de l’exécution de ses dessinateurs. Pire, personne ne lancera, dans les grands rassemblements, une seule phrase contre l’idéologie assassine, l’islam. Pire, quand Jean Théron, à Toulon, scande des slogans hostiles aux djihadistes, il est immédiatement tancé par les pleurnicheurs de gôche. A comparer avec l’hystérie contre la prétendue extrême droite qui a suivi la mort du jeune Méric, qui, faut-il le rappeler, était l’agresseur !

Nous avons donc eu le scenario Houellebecq à l’œuvre, ce dimanche : une alliance islamistes-UMPS-Union européenne-gauchos contre les patriotes, et notamment le FN, exclu de la grande messe. Ne reculant devant rien, les dignitaires religieux, soutenus par le gouvernement, ont commencé leurs indécentes pleurnicheries, présentant les musulmans comme les principales victimes des attentats radicaux. Imaginons en 1942 qu’on dise que les Allemands sont les principales victimes de l’Holocauste. Moussaoui a carrément demandé à l’Etat de payer les salaires des imams, les transformant en fonctionnaires.

Lors des obsèques larmoyantes de Charb et des siens, personne n’a osé citer une fois le mot « islam », ce qui est inique de la part de prétendus anticléricaux. Dans la foulée, Hollande a osé renvoyer dos-à-dos « racisme », « xénophobie » et « islamophobie », épousant parfaitement la campagne de l’Organisation de la Conférence Islamique (OCI) qui milite activement, dans toutes les instances internationales, pour interdire toute critique de son dogme, voulant que l’Occident adapte ses droits de l’Homme à ceux des pays musulmans, qui doivent s’adapter aux règles de la charia.

Accélérant l’offensive, Taubira annonce un renforcement de ce qu’elle appelle les lois antiracistes, comprenez le droit de critiquer l’immigration et surtout l’islam. Objectifs visés : criminaliser ce qu’on va appeler l’islamophobie, et pouvoir dissoudre des associations comme Résistance républicaine ou les Identitaires, accusés de semer la haine et la division dans le peuple français (sic !).

En Allemagne, Angela Merkel paraît décidée à tout pour briser le mouvement Pegida, qui par ailleurs subit de graves menaces de la part des islamistes.

C’est dans ce contexte, malgré un dossier vide, que Boucault, sous la pression de son ministre Cazeneuve, celui qui dit que prôner le djihad n’est pas un délit, du maire du 2e arrondissement Boutault, celui qui ne voulait pas qu’on joue La Marseillaise dans sa mairie, d’associations musulmanes et de gauchistes, a fait interdire notre rassemblement, ce dimanche 18 janvier, où devaient intervenir douze orateurs, place de la Bourse, dont Mélanie Dittmer, de Pegida Dusseldorf, Renaud Camus et des militants belge, italien et suisse. Le reproche fait aux organisateurs : réclamer l’expulsion des islamistes attiserait la haine et la division chez les Français…

Remarquons que la contre-manifestation islamo-gauchiste, annoncée place du Chatelet, à la même heure, ne fut pas interdite, et qu’apparemment, les « Allah Akbar », entendus à la 5’30 de cette vidéo, ont sans doute été compris par les ineffables Boucault-Boutault comme des message d’amour et d’unité du peuple français…

Malgré l’indécente propagande de ce gouvernement, qui nous annonce que Hollande aurait progressé de 10 points dans les sondages [21 aujourd’hui !!!], la principale contradiction est là : la majorité de nos compatriotes ne veut plus d’immigration, et ne supporte plus les barbus et les voilées. La propagandastaffel n’y changera rien. Le déni de réalité ne tiendra pas longtemps.

La question n’est pas de savoir s’il y aura un prochain attentat islamique, mais de savoir quand il aura lieu. Ils vont se multiplier, c’est inévitable. Et le mot d’ordre « Islamistes hors de France » qu’ils ont voulu nous interdire de scander, sur la place de la Bourse, sera sur toutes les lèvres. Les Français auront alors la confirmation que ceux qui nous gouvernent, non seulement sont incapables de les protéger, mais organisent délibérément leur mise en danger, et leur remplacement.

Indices qui ne trompent pas, nos scores de visite, la semaine dernière, ont explosé, tandis que le livre d’Hubert Lemaire « Musulmans vous nous mentez » fait un véritable malheur sur Amazon, où il est dans les quinze premiers livres toutes catégories.

Pour se maintenir au pouvoir, ce régime aux abois n’a donc que le choix de renforcer sa dictature larvée, et d’essayer d’acheter la paix, au nom de tous les reniements laïques, avec les islamistes.

Aux Français de descendre massivement dans la rue, mais pas pour pleurnicher, comme le 11 janvier, mais pour se battre, et exiger qu’on débarrasse le pays de cette cinquième colonne qui est là pour nous détruire.

Et aux électeurs, dans les urnes, de nous débarrasser des nuisibles qui ont mis la France dans l’état où elle est.

Soit on arrive au plus vite à désislamiser notre pays, soit la France est foutue… »

Affiche de Riposte laïque et Résistance républicaine appelant à la manif du 18 janvier 2015.

Affiche de Riposte laïque et Résistance républicaine appelant à la manif du 18 janvier 2015.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article