Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Casanova

Cimetière chrétien de Sidi Bel Abbès (Algérie), transformé en décharge. Les rues aussi sont souvent transformées en décharges... Question de culture peut-être.

Cimetière chrétien de Sidi Bel Abbès (Algérie), transformé en décharge. Les rues aussi sont souvent transformées en décharges... Question de culture peut-être.

Cimetière chrétien de Bone (Algérie)

Cimetière chrétien de Bone (Algérie)

Cimetière musulman à Marseille (France).

Cimetière musulman à Marseille (France).

En cette période de décès (Roger Hanin et Assia Djebar), enterrés dans leur terre natale, l’Algérie, il n’est peut-être pas inutile de rafraichir quelques clichés sur l’amitié Franco-Algérienne, tant déclamée par nos dirigeants et de donner quelques infos réelles zappées par la télé.

 

Un rapport du gouvernement français de février 2013, fait le point de la situation. http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/IMG/pdf/BILAN_2013_sepulutures_algerie_cle018837.pdf

Un plan a été élaboré et tous les présidents français (de Chirac à Hollande en passant par Sarkozy) ont mis le dossier sur la table des discussions avec l’Algérie. « Ce plan, articulé autour de trois axes : rénovation, entretien et regroupement, a permis de recenser 523 cimetières (453 cimetières chrétiens, 59 cimetières israélites et 11 cimetières mixtes) ; soit 209.618 sépultures civiles dont 158.811 sépultures chrétiennes et 50.807 sépultures juives. La liste n’est toutefois pas exhaustive, certaines régions restent en effet difficiles d’accès, en raison du contexte sécuritaire. »

 

En attendant l’aboutissement de ces innombrables démarches, voici aujourd’hui quelques vues de cimetières chrétiens ou juifs en Algérie… Et, par comparaison, une vue d’un cimetière musulman à Marseille. Edifiant n’est-ce pas ? MAIS, il ne faudrait faire ni amalgame ni stigmatisation.

 

2 - Quelques témoignages :

  • « Le cimetière chrétien de Oued El Alleug (Blida) ne donne pas envie d’ y être enterré. Des caveaux et des tombes ont été saccagés, laissant entrevoir des ossements abandonnés. Les croix des quelques sépultures restées intactes ont été cassées. Des individus ont profané, à la fin des années 1980, des caveaux et auraient emporté les faïences et tous les objets de «valeur».

  • « ce qui s'est passé à Oued el Alleug, où j'ai résidé dans mon enfance, s'est passé et se passe dans la majorité des cimetières algériens : j'ai malheureusement pu le constater à l'occasion de déplacements professionnels en Algérie. » http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2012/01/cimetière-chrétien-profané-en-algérie.html

 

  • Lors de mes voyages en Algérie, j’ai pu constater, à Oran en particulier, l’abandon des cimetières « chrétiens ».

 

 

  • Nombreuses photos sur http://www.adept-tunisie.com/cimetieres_algerie.html

  • Ne pas oublier le cimetière marin d'Oran où sont enterrés 1270 marins français. Cimetière ayant été totalement profané et restauré par le gouvernement français en faisant disparaître tous les signes religieieux. Il ne faudrait pas croire que c'est l'islam qui est responsable de ces profanations. L'islam est "une religion de paix et de tolérance"... Bien connue, tellement que même la sépulture de Saint Augustin devait être détruite et que c'est la population qui s'y est opposée !!!

à méditer ? Sans stigmatisation, évidemment.

Cimetière de Mers el-Kébir.

Cimetière de Mers el-Kébir.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

JOSEPH 25/04/2015 13:58

ils ne les empêcheront pas de ressusciter à l'image de leur Seigneur Jésus-Christ alors qu'ils resteront dans leurs tombes à l'image de leur prophète
Mais au jour du jugement dernier Dieu jugera chacun selon ses oeuvres

trublion 14/02/2015 10:05

à quoi peut on s' attendre avec une religion de cro-magnon