Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Casanova

Hollande lors de la rentrée 2013. Cette photo, parlante, de l'AFP est désormais censurée.

Hollande lors de la rentrée 2013. Cette photo, parlante, de l'AFP est désormais censurée.

En France le « turn-over » des ministres de l’Éducation nationale est époustouflant . Leur durée de vie au ministère varie de 6 mois à guère plus d’un an ! Ce ne serait pas grave, si chacun d’entre eux ne s’évertuait pendant son bref séjour de « lancer une réforme ». SA réforme … Sans jamais attendre le résultat de la réforme lancée par son prédécesseur !!!

On parle bien d’Éducation nationale ? Dans le temps on parlait d’instruction publique.

Le résultat de ce système animé par des irresponsables est la régression lente mais continue du système éducatif français ; dont seules les parties les plus élitistes continuent de fonctionner correctement, mais la gauche s’y attaque aussi, au nom de l’égalitarisme maladif qui est son crédo.

AVIS sur la situation de monsieur Vincent Peillon, ex-ministre de l’Education nationale actuellement réfugié politique et financier à Bruxelles et en Suisse :

"Ce n'est pas seulement la lecture, ce sont les mathématiques, c'est la confiance des élèves en eux-mêmes, ce sont ceux qui finissent le moins leurs exercices. Et en plus et ça, c'est terrible pour nous tous, c'est le pays dans lequel les inégalités sociales et scolaires s'accroissent le plus.

On laisse sur le côté 25 % de la jeunesse."

Malgré ce constat terrible (25% des enfants laissés sur le côté), les ministres continuent à faire n’importe quoi.

La dernière trouvaille de madame Najat Vallaud-Belkacem (et de ses brillants conseillers) c’est de mélanger les cours de français et de mathématique dans de petits groupes conviviaux, plus ludiques, qui intéresseront davantage les élèves. C’est ça qu’elle appelle la réforme des collèges pour améliorer le niveau !!!

Voir mes articles n° 1920 (http://www.ampus-casanova.com/article-1920-le-systeme-educatif-fran-ais-a-l-aune-du-classement-pisa-121412841.html)

EXTRAIT

Le PISA (Programme international pour le suivi des acquis des étudiants), réalisé par l’OCDE (Organisation de coopération et de développement économique), dont sont membres 35 pays.

PISA vise à évaluer les performances du système éducatif. Il évalue la compréhension de la lecture de textes dans la langues du pays, les mathématiques et les sciences.

Le classement 2012 place la France au 19e rang sur 35 pays.

Les pays les plus performants sont la Corée du sud, la Finlande et le Canada.

OBSERVATIONS.

  • Dans ce classement la Turquie est classée 32e c’est sans doute une des raisons qui pousse l’Europe à vouloir intégrer ce pays pour élever le niveau éducatif de l’Occident.
  • Notons qu’en France, nombre de syndicalistes dogmatiques se « casent » dans les services administratifs du ministère de l’Education nationale, y compris au ministère lui-même. Que dans ces fonctions, leurs préoccupations sont d’imposer leurs dogmes sectaires plutôt que de s’intéresser aux performances des élèves et donc à leur devenir. J’en ai connu. C'est ainsi que les syndicalistes de l'Education nationale sont plus puissants que le ou la ministre !!!
  • Notons encore que l’apprentissage est partie intégrante de la formation dans les écoles techniques allemandes, mais que chez nous cet apprentissage est 5 fois moins développé qu’en Allemagne et que de surcroît le dogme dominant refuse l’apprentissage des élèves des filières techniques avant 16 ans, ce qui est reconnu comme trop tardif par les professionnels. Mais comme c’est le dogme qui décide et non l’efficacité sociétale, nos élèves sont sacrifiés. Comme les meilleurs d’entre eux sont sacrifiés sur le dogme de « l’égalité des chances » qui veut dire concrètement qu’on freine les meilleurs pour qu’ils attendent les moins performants. J’ai bien connu ça aussi. J'ai même été traité de vendu au privé pour avoir introduit la formation en alternance à l'université de Nice-Sophia Antipolis quand j'étais en activité.
  • Avec ça il a fallu supporter d’entendre dire par Vincent Peillon, ministre de l’Education nationale, qu’il faut entièrement refonder l’école. Si c’est avec les mêmes conseillers qui sévissent depuis si longtemps il y a du souci à se faire pour nos enfants. D’autant plus que les premières mesures, irréfléchies, prises par ce ministre, comme les rythmes scolaires, ou l’introduction de la théorie du genre à l’école, mais aussi le projet de supprimer les classes élitistes des lycées, mesures qui ne visent en rien l’amélioration du niveau des élèves, n’incitent pas à l’optimisme.

Sur PISA encore, voir mon article n° 1773 et l’avis du prédécesseur de Najat Vallaud-Belkacem (http://www.ampus-casanova.com/article-1773-etat-grave-de-notre-education-nationale-120665577.html)

SOURCE Le Monde. La toile de l’éducation du mercredi 16 octobre 2013.

L'OCDE vient de rendre publics les résultats d'une nouvelle enquête de son programme pour l'évaluation internationale des adultes (PIAAC) concernant le niveau des Français de 16 à 65 ans à l'écrit et en calcul par rapport aux habitants de 23 autres pays. […] La France se classe 21e sur 24. Les élèves aussi. Des résultats encore plus décevants sont à venir sur le niveau des élèves mesuré dans la désormais célèbre enquête PISA."[…] Cela devient dramatique, a prévenu le ministre de l'éducation nationale, Vincent Peillon, anticipant la publication de la nouvelle édition de PISA attendue en décembre. Invité jeudi 10 octobre du "Grand Journal" de Canal +, le ministre a poursuivi : "Ce n'est pas seulement la lecture, ce sont les mathématiques, c'est la confiance des élèves en eux-mêmes, ce sont ceux qui finissent le moins leurs exercices. Et en plus ˆ et ça, c'est terrible pour nous tous ˆ, c'est le pays dans lequel les inégalités sociales et scolaires s'accroissent le plus. On laisse sur le côté 25 % de la jeunesse."

OBSEVATIONS

  • Puisque le constat est fait, toutes affaires cessantes, madame, monsieur les ministres, il faut arrêter les réformettes inutiles, les cours de cuisine et autres activités dites d’éveil et mettre tout le monde au travail sur les fondamentaux avec un seul et fondamental objectif : que tous les enfants de France sachent lire, écrire et compter et comprennent ce qu’ils font, en français.
  • Laissez aux parents le soin d’éveiller leurs enfants. L’école doit les former et leur transmettre des connaissances et un savoir.
  • Ce ne sont pas les 60 000 moniteurs de zones sensibles qui leur enseigneront les fondamentaux.Le nouveau milliard que vous venez d'injecter dans les ZEP ne changeront rien...

A vouloir nier que les enfants sont tous différents et n’ont pas tous les mêmes capacités vous allez niveler par le bas les enfants de France. Les meilleurs finiront par s’expatrier et que restera-t-il en France ???

 

La question du jour :

cherchent-ils à mettre le niveau de l’Education nationale française au niveau de celle du Maghreb ?

 

Sur les élucubrations du ministère voir aussi mon article n° 1991 (http://www.ampus-casanova.com/article-1991-le-rapport-ayrault-qui-n-est-pas-la-position-du-gouvernement-d-apres-fran-ois-hollande-121673100.html)

 

OBSERVATIONS.

  • Le mercredi, au lieu d'en profiter pour mettre les élèves à niveau en Français ils apprendront l'arabe avec monsieur SADIKI. Voir document ci-dessous.
  • Le prochain classement PISA va remonter la France pour la compréhension du Français c'est sûr !
  • Et en plus notre Gouvernement, François Hollande en tête, nous prend pour des imbéciles. C'est en prime.
  • Notons qu'il s'agit de cours de "marocain" organisés par l'Éducation nationale.
  • Notons encore que la ministre Najat Vallaud-Belkacem est Franco-Marocaine.
  • Là il y a bien cohérence entre les écrits et les actes. C'est suffisamment rare pour être signalé. Malheureusement c'est au détriment du pays et de ses enfants.

SYNTHESE, par anticipation, dans mon article n° 774 (http://www.ampus-casanova.com/article-774-attention-hollande-est-un-danger-pour-la-formation-des-enfants-de-france-102456696.html

 

Attention ! Hollande est un danger

pour la formation des enfants de France!

 

CONSTAT : Lente, mais inéluctable, régression des savoirs et de la qualité des enseignements. D’après le classement de l’OCDE et le système PISA (Programme international de suivi des acquis), la France n’est plus dans le peloton de tête pour son système éducatif et se classe au 15e rang mondial, après avoir été dans les tout premiers.

Je crois pouvoir affirmer que la cause essentielle en est le dogmatisme (gauchiste) qui préside à l’élaboration des programmes. Les rédacteurs étant majoritairement des profs « planqués », par copinage (souvent syndical), au ministère de l’éducation nationale, dont la préoccupation semble le plus souvent de justifier leur position. D’où la réformite aigüe et permanente. Les réformes se succèdent avant que l’on puisse évaluer les résultats des réformes précédentes… C’est la cata !

Dernières nouvelles : Après l’amputation de pans entiers de l’histoire de France des programmes scolaires (exit Clovis, Charles Martel, Saint Louis, Louis XIV, Napoléon…), après la semaine de 4 jours dans le primaire et le bac pouvant être obtenu avec des notes supérieures à 20/20, après une minute de silence décidée par une enseignante, pour honorer la mort de Mohamed Merah, après la suppression de l’épreuve de culture générale à l’entrée de Sciences politique… il faut relever que François HOLLANDE veut s’attaquer à l’excellence des grandes écoles (le dernier système qui tienne debout) en attribuant d’office à tous les lycées de France (suivez mon regard) un « quota » de places dans les classes préparatoires aux grandes écoles, sans tenir compte du niveau des élèves.

Il [François Hollande] a annoncé la couleur, l’entreprise de démolition de l’Éducation Nationale se poursuivra à grande échelle dans l’enseignement supérieur où se forment les élites de la Nation !

Exit donc la méritocratie républicaine !!!!

 

CONCLUSION DU JOUR

Laissez tomber les disciplines d’éveil… Les enfants d’aujourd’hui ont toutes les facilités pour s’éveiller et revenez aux FONDAMENTAUX de l’école, du collège, du lycée et de l’enseignement supérieur. Revenir à la méritocratie républicaine !!! A chacun selon ses capacités. Pas de nivellement par la base.

 

Il faut donc aller voter les 22 et 29 mars et renvoyer ces dangereux malfaisants dans leurs foyers !!!

 

Cours d'arabe à l'école de Visan dans le Vaucluse, mais c'est pareil à Draguignan et ailleurs... L'amélioration du français n'est pas au programme...

Cours d'arabe à l'école de Visan dans le Vaucluse, mais c'est pareil à Draguignan et ailleurs... L'amélioration du français n'est pas au programme...

L'égalité des chances selon la gauche !

L'égalité des chances selon la gauche !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article