Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Casanova

Touche pas à mon fric. Devise de l'UMPS ?

Touche pas à mon fric. Devise de l'UMPS ?

Conversation surprise entre deux membres d’un binôme électoral :

  • La femme : « mais je ne comprends rien en politique et je ne sais pas ce que je vais faire. »
  • L’homme : « prends tes 1500 euros et ferme-la. »

 

Le système électoral mis en place permet, en guise de réduction des coûts et du mille-feuille territorial, d’indemniser plus « d’élus » qu’avant !

Bravo ! Ça, c’est de l’enfumage raffiné.

 

En fait le vrai binôme est celui de l’UMP+PS qui appelle ouvertement ou à mi-mot de voter l’un pour l’autre.

 

Dans les républiques bananières, traditionnellement estampillées comme telles et avec dédain, par les bobos parisiens, on parlerait de « parti unique UMPS »

 

Rappel pour les élites africaines (oui, il y en a) « la France, que nous avons tant admirée, est devenue l’archétype (le modèle) des républiques bananières. »

 

Les commentateurs unanimes affirment que les socialistes voteront au deuxième tour pour le candidat UMP opposé au Front national.

 

J’ai connu d’authentiques socialistes, désormais dans les cimetières, qui doivent se retourner dans leur tombe en voyant ce qu’est devenu le prétendu socialisme français. Comme l’a si bien dit le philosophe Michel Onfray, « ils sont devenus une mafia qui se réclame de la gauche… »

 

Manuel Valls persiste et signe en incitant les socialistes à voter UMP  et Sarkozy "mettra dehors" tous ceux qui auront des accords avec le FN. Les choses sont claires : our que ça change il ne faut voter pour aucun de ces zozos.

 

Comme dans les républiques babanières labellisées, Mélenchon conteste les résultats des élections et évoque une manipulation !!!

 

http://www.20minutes.fr/politique/1569799-20150323-departementales-2015-front-gauche-conteste-score-evoquant-manipulation

 

 

République bananière.

République bananière.

3036 - Anecdote sur le binôme électoral de l’élection départementale : « prends tes 1500 euros et ferme-la. »
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article