Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Casanova

Jean Roucas

Jean Roucas

Avec mes excuses pour le retard à publier

 

1° Dernière péripétie en date l’éviction de Jean Roucas du théâtre des deux ânes à Paris.

 

Analyse de Jean-André Bossy (extrait):

« […] Récemment, Jean Roucas jouait dans une pièce à Paris mais, hier, Jacques Mailhot, directeur du théâtre des Deux-Ânes, a décidé de « mettre fin à sa participation dans les plus brefs délais ».

Jean Roucas a-t-il détourné de l’argent vers la Suisse ou le Maroc ? A-t-il eu des rapports sexuels avec des mineures ? A-t-il été complice de Coulibaly ? A-t-il précipité un Airbus sur une montagne ? Non, Jean a posté un tweet. À l’instar de Dieudonné ou de Richard Millet, Jean ne bénéficie pas du joker Charlie, Jean n’est pas de gauche : la liberté d’expression ne s’applique pas à lui. » […]

 

« [Je constate- Jean Roucas] avec effroi que la gauche caviar qui tient les rênes du métier du spectacle pardonne plus facilement à un type qui a massacré sa femme à coups de poing qu’à moi qui ai eu tort de dire mes sympathies [pour le FN]. »

« Jean Roucas, en février dernier, vous avez écrit : « Un pays dans lequel la liberté de s’exprimer devient le privilège des gens de pouvoir et de ceux qui les soutiennent est un pays fasciste. » En mars, vous récidivez en concluant votre tweet par « Heil Hollande ! » Vous êtes donc condamné à rejoindre les millions de chômeurs, les illettrés, les sans-dents, qui se contentent de dire « Aïe, Hollande ! » ou « Hollande, ouille ! »

http://www.bvoltaire.fr/jeanandrebossy/jean-roucas-nest-pas-charlie,168226

 

 

« Selon que vous serez puissant ou misérable les jugements de Cour vous rendrons blanc ou noir. » La Fontaine.

 

Suite donc

 

2° Nicolas Bedos a été relaxé après avoir traité Marine Le Pen de "salope fascisante"

Le Point - Publié le 28/05/2014 à 16:09

L'humoriste était poursuivi, avec l'hebdomadaire "Marianne", pour une chronique parue en janvier 2012.

 

« L'humoriste Nicolas Bedos a été relaxé mercredi des poursuites pour injures intentées par la présidente du Front national, Marine Le Pen, qu'il avait traitée de "salope fascisante" dans l'hebdomadaire Marianne. Dans une chronique parue le 14 janvier 2012, Nicolas Bedos évoquait les expulsions menées l'année précédente, sous la présidence Sarkozy, alors que Claude Guéant était ministre de l'Intérieur : "La droite entend ainsi lutter contre la montée de l'extrême droite. Ne laissons pas le terrain à Marine, la VRAIE méchante. (...) Sauf que personne n'empêchera quelques idéalistes rigides de penser qu'à force de singer la salope fascisante celle-ci est déjà au pouvoir : (...) on l'appelle Claude Guéant."

Marine Le Pen avait porté plainte. Le directeur de publication de Marianne, Maurice Szafran, était poursuivi pour "injure" et Nicolas Bedos, auteur de la chronique, pour "complicité". L'avocat de la présidente du Front national, Wallerand de Saint-Just, avait estimé à l'audience en avril que cette chronique "n'(était) pas drôle, c'est l'expression d'une opinion politique", cadre dans lequel "on n'a pas le droit d'utiliser l'injure objective de salope". La procureur, tout en reconnaissant que Nicolas Bedos "manie les deux casquettes", humoriste et chroniqueur politique, avait estimé que la phrase litigieuse se situait "dans le registre de l'humour, de la caricature qui autorise l'outrance" et requis la relaxe. » […]

« La 17e chambre du tribunal correctionnel de Paris a suivi… »

http://www.lepoint.fr/medias/bedos-relaxe-apres-avoir-traite-marine-le-pen-de-salope-fascisante-28-05-2014-1828994_260.php

 

LA DIFFÉRENCE DE TRAITEMENT EST ÉDIFIANTE, NON ?

 

3° Deux poids deux mesures, la marque du Nouvel Ordre Mondial et surtout une belle illustration de la « justice » « française » actuelle…

Certaines personnalités […] ont comme une protection invisible…

 

http://www.999spiritus.org/2015/03/18/2-poids-2-mesures-pour-la-justice-francaise-traiter-marine-le-pen-de-salope-fscisante-nest-pas-un-crime-ni-un-delit/

 

Marion Maréchal-Le Pen traitée de "conne" et de "salope" par un parlementaire PS

 

La députée FN de la 3ème circonscription de Vaucluse a fait l'objet de violentes insultes de la part d'un attaché parlementaire socialiste le 13 octobre dernier sur le réseau social Twitter.

 

NB. Pas de conséquenses.

 

http://www.planet.fr/politique-marion-marechal-le-pen-traitee-de-conne-et-de-salope-par-un-parlementaire-ps.474112.29334.html

 

NB 1. La classe à l'Assemblée nationale et le respect démocratique des électeurs !!!

 

NB 2. Il paraît, d'après Valls et beaucoup d'autres, que c'est le FN qui sème la HAINE !!!

 

A SUIVRE, car les exemples ne manquent pas.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article