Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Casanova

Femen au balcon d'un hôtel parisien. Souces diverses.

Femen au balcon d'un hôtel parisien. Souces diverses.

Les FEMEN, un mouvement dont l’origine serait ukrainienne, qui a manifestement les faveurs de notre gouvernement puisque l’effigie de leur meneuse a même été imprimée sous la forme d’un timbre poste !!!

 

Lorsqu’elles s’en sont prises aux cloches de Notre Dame de Paris, les gardiens qui les ont évacuées ont été condamnés pour violences. Ceux qui ont pu voir des extraits d'info sur le comportement de ces furies peuvent se demander comment peut-on les évacuer en douceur.

 

Aujourd’hui, depuis un appartement d’un hôtel parisien (dont elles avaient loué une chambue avec balcon) elles ont déployé des banderoles agressives et perturbé la commémoration de Jeanne d’Arc par le Front national.

 

NB 1. Une députée UMP avait posé en 2013 la question au gouvernement « qui finance les FEMEN ? » Question, semble-t-il, restée sans réponse. Quoi qu’il en soit, ces activistes de mauvais goût ne sont pas des bénévoles puisqu’elles sont rémunérées ! « Par de généreux donateurs ».

 

NB 2. Une question simple s’impose : « à qui profite le crime ?», « pour qui roulent-elles ? » Puisque la presse et les tribunaux font preuve à leur endroit d’une grande complaisance. Les journaux insistent ainsi sur les « violences » qu’elles subissent, mais jamais sur le trouble à l’ordre public qu’elles provoquent. Le Monde titre : « les Femen violemment évacuées par le service d’ordre du FN ». Pourquoi la police n’intervient-elle pas ? Pour pouvoir ensuite accuser le FN de trouble à l’ordre public ?

 

NB 3. Elles me font immanquablement penser aux ANTIFA, jamais sanctionnés pour leurs actions violentes, mais leurs opposants eux sont menacés de dissolution ou sanctionnés par les tribunaux (les Identitaires par exemple, agressés par les Antifa).

 

NB 4. Ceux qui ont entendu parler des tontons-macoutes, doivent faire le rapprochement avec ces milices « bien pensantes » et qui s’opposent violemment à la liberté de pensée et d’expression.

 

En France nos dirigeants clament la liberté d’expression, mais délègueraient-ils à des nervis le soin de s’y opposer ???

Logo non violent des Antifas !!!

Logo non violent des Antifas !!!

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

trublion 02/05/2015 08:40

il suffit d' écouter les médias plus intéressés par les femens et le ridicule du père, que par la teneur du discours de Marine