Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Casanova

Shadoks pompant de l'air !!!

Shadoks pompant de l'air !!!

Ainsi, le président de la République (en campagne électorale active pour son éventuelle réélection en 2017) a inauguré en Guadeloupe « le plus grand centre mondial relatif à l’esclavage ». C’est bien dans la ligne de conduite du chef de l’État. Spécialiste incontestable de l’enfumage tous azimuts et de la recherche des voix des minorités nationales, dont il attend le vote sur son nom. Pas sur son charisme ou sa politique, mais sur l’illusion qu’il s’affaire à donner de son « (in)action ».

 

Il faut donc une fois encore s’inscrire en faux contre cette mascarade permanente transmise sur toutes les chaines de télé.

 

Tout d’abord il n’est pas inutile de rappeler que l’esclavage n’a pas été le fait que de la France. Grande Bretagne, Espagne, Portugal, États-Unis… et Arabes s’y sont livrés. L’esclavage appartenant à l’histoire, aucun de ces acteurs n’a jugé bon de créer le plus grand centre sur l’esclavage. En Amérique les anciens esclaves se sont affranchis et un métis est même arrivé à se faire élire président. Les Arabes, eux, ont battus les records de longévité de l’esclavage… commencé dans les années 600 et qui perdure dans de nombreux pays. Pas plus que la Turquie ne reconnaît le génocide arménien, les Arabes ne reconnaissent qu’ils ont asservis et tués des millions d’êtres humains.

 

François Hollande, le président sans vergogne, honorant de sa présence une réunion d’États arabes plus ou moins esclavagistes*, se révèle un spécialiste du grand écart : stigmatisant l’esclavagisme aux Antilles, il ferme les yeux en Arabie.

 

Au Qatar, pays ami de nos présidents de la République, les ouvriers expatriés qui construisent les stades de la coupe du monde de football, sont privés de passeport pour qu’ils ne puissent pas fuir les conditions esclavagistes de travail… Mais, cette situation, connue de tous (même certaines émissions de télé se risquent à l’évoquer, c’est dire), ne semble pas affecter notre président anti-esclavagiste et repentant perpétuel !!! A part ramasser des voix de Français de couleur, quel est le sens de cette attitude. Compte-t-il remonter l’histoire ???

 

Comme les shadoks pompaient, il pompe pour attirer des voix. Se sentirait-il responsable de l’esclavage ??? C’est fou, non ?

 

En attendant, par son agressive omniprésence télévisuelle, il nous pompe l’air.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article