Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Casanova

Un numéro à parcourir !

Un numéro à parcourir !

Abdenour Bidar, normalien, professeur de classes préparatoires, philosophe et musulman, dans une « lettre ouverte aux musulmans » (dans Marianne, le 26 octobre 2014).

EXTRAIT

[…] Même les intellectuels occidentaux ont de la difficulté à le voir : pour la plupart ils ont tellement oublié ce qu’est la puissance de la religion – en bien et en mal, sur la vie et sur la mort – qu’ils me disent « Non le problème du monde musulman n’est pas l’islam, pas la religion, mais la politique, l’histoire, l’économie, etc. ». Ils ne se souviennent plus du tout que la religion peut être le cœur de réacteur d’une civilisation humaine ! »

[…]

Qu’as-tu d’admirable aujourd’hui, mon ami [le monde musulman] ? Qu’est-ce qui en toi reste digne de susciter le respect des autres peuples et civilisations de la Terre ? Où sont tes sages, et as-tu encore une sagesse à proposer au monde ? Où sont tes grands hommes ? Qui sont tes Mandela, qui sont tes Gandhi, qui sont tes Aung San Suu Kyi ? Où sont tes grands penseurs dont les livres devraient être lus dans le monde entier comme au temps où les mathématiciens et les philosophes arabes ou persans faisaient référence de l’Inde à l’Espagne ?

[…]

Car tout ce que je viens d’évoquer – une religion tyrannique, dogmatique, littéraliste, formaliste, machiste, conservatrice, régressive – est trop souvent l’islam ordinaire, l’islam quotidien, qui souffre et fait souffrir trop de consciences, l’islam du passé dépassé, l’islam déformé par tous ceux qui l’instrumentalisent politiquement, l’islam qui finit encore et toujours par étouffer les Printemps arabes et la voix de toutes ses jeunesses qui demandent autre chose.

[…]

 

C'est à se demander si les bobos-gaucho-islamo-collabos, vont finir par entendre les musulmans éclairés.

Commenter cet article