Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Casanova

Syndrome de Stockholm. http://focusfixated.deviantart.com/art/stockholm-syndrome-200178582

Syndrome de Stockholm. http://focusfixated.deviantart.com/art/stockholm-syndrome-200178582

Le syndrome de Stockholm : http://www.lepsychologue.be/psychologie/syndrome-de-stockholm.php

EXTRAIT :

[…] « Le syndrome de Stockholm décrit donc une situation, fondamentalement paradoxale, où les agressés vont développer des sentiments de sympathie, d'affection, voire d'amour, de fraternité, de grande compréhension vis-à-vis de leurs agresseurs. Il y a souvent adhésion à la cause des agresseurs ». […]

 

Résumé de l’article

« Les attentats des 7 et 9 janvier sont la faillite de tout le discours de ces trente dernières années. Voilà des gens qui ont été élevés en France, qui sont issus de l’immigration, du regroupement familial, de l’école, du vivre-ensemble, de l’intégration, etc, et qui tuent des Français en plein Paris. C’est un échec total pour l’idéologie dominante » (Eric Zemmour).

 

Et les dirigeants de notre pays (se déclarant de gauche) manifestent une grande compréhension vis-à-vis des agresseurs. Il y a même adhésion de fait à la cause des agresseurs, à qui l’on cherche des excuses. C’est le syndrome de Stockholm.

 

Il devient de plus en plus indispensable d'entrer en résistance !!!

 

 

Depuis quelques temps, je présente et développe des situations destinées à mettre en garde contre l’islamisation du pays, donc un changement de civilisation. C’est ce que j’appelle sonner le tocsin.

 

Cette démarche me semble aujourd’hui être la plus urgente tant le phénomène prend de l’ampleur dans le monde entier et gangrène notre civilisation. Depuis l’Asie et les Rohingyas birmans, réclamant l’indépendance de leur province, jusqu’au Myanmar (Birmanie), pour y appliquer la charia, jusqu’aux Albanais du Kosovo en Europe pratiquant l’épuration ethnique des Serbes, en passant par le Moyen-Orient et Boko Haram au Nigeria. Mais aussi en France, à Toulouse (affaire Mérah), ou à Londres et Madrid… Mais aussi les attentats aux Etats-Unis, à New-York (attentat du 11 septembre 2001) et marathon de Boston (du 15 avril 2013).

 

A moins de ne savoir ni lire, ni voir (même à la télé), ni entendre (à la radio), à moins d’être privé de toute capacité d’analyse et de jugement, force est d’admettre que l’islam est partout le moteur de tueries et carnages.

 

Évacuons tout de suite les sempiternelles nuances entre islam, islamisme, et mouvements radicaux. Tous les musulmans ne sont pas des terroristes, évidemment. La majorité d’entre eux n’aspire qu’à une vie apaisée. Certains d’entre-eux sont même de fins lettrés ou de bons scientifiques, qui inscrivent leur pensée et leur action dans une civilisation que nous croyons universelle. Certes, mais, la cause principale de l’instabilité du monde d’aujourd’hui est bien d’inspiration musulmane. Ce qui semble dénier par les pouvoirs en place dans nos pays d’Occident, en particulier par ceux qu’il convient de qualifier de « gauchistes ».

 

Devant la cécité et l’autisme de nos dirigeants, en particulier en France sous le régime de François Hollande, Manuel Valls et compagnie (Aurélie Filippetti, Christiane Taubira, Najat Vallaud-Belkacem…), il convient de réagir.

 

Pour l’anecdote (mais pas que) rappelons que le gouvernement de Manuel Valls veut accueillir et aider les djihadistes de retour de combat de Syrie. Ils veulent recréer « l’Hôtel des Invalides », dans le déni et même le mépris, de ceux qui sont partis combattre et décapiter au nom d’Allah, et que ce gouvernement entend réhabiliter et réinsérer dans la société française. L’intention est louable, mais l’importance du problème et la prégnance de l’islam sur les exégètes de Mahomet, semblent ne pas avoir été perçue par nos dirigeants, et la caste médiatico-politique.

 

Il faut donc essayer de comprendre comment et pourquoi des individus, dotés d’un cerveau et ayant fait des études parfois solides en sont arrivés à collaborer avec le cancer de l’islamisme radical.

 

Les causes sont multiples depuis la quête de voix pour se maintenir au Pouvoir et bénéficier de ses avantages matériels, jusqu’à l’espoir fou de bénéficier des finances illimitées des pétromonarchies, qui savent se monter reconnaissantes. Ces considérations méritent des développements argumentés (ça viendra), mais pour l’heure je soumets au lecteur ma réflexion de la nuit. Ne s’agirait-il pas du syndrome de Stockholm ???

 

[…] « Le syndrome de Stockholm décrit donc une situation, fondamentalement paradoxale, où les agressés [la France] vont développer des sentiments de sympathie, d'affection, voire d'amour, de fraternité, de grande compréhension vis-à-vis de leurs agresseurs. Il y a souvent adhésion à la cause des agresseurs ». […]

 

C’est bien ce à quoi nous assistons dans les « débats » télévisés où toutes sortes d’excuses sont trouvées pour justifier les attentats terroristes musulmans et où le sens des mots est inversé.

 

Citons Eric Zemmour qui a bien exprimé la situation dans laquelle nous sommes (dans son livre Le suicide français).

 

EXTRAIT de sa conférence de presse à Montpellier le 9 avril 2015.

http://www.lengadoc-info.com/1725/societe/eric-zemmour-a-montpellier-je-ne-suis-pas-charlie/

 

« Eric Zemmour était à Montpellier le 9 avril pour un débat autour de son livre « Le suicide français ». Extraits de réponses aux questions du public

« Les attentats des 7 et 9 janvier sont la faillite de tout le discours de ces trente dernières années. Voilà des gens qui ont été élevés en France, qui sont issus de l’immigration, du regroupement familial, de l’école, du vivre-ensemble, de l’intégration, etc, et qui tuent des Français en plein Paris. C’est un échec total pour l’idéologie dominante.

Et par un effet fantastique de manipulation des esprits, on a commencé par manifester pour la liberté d’opinion et ça s’est fini par « il faut lutter contre l’islamophobie ». Les victimes de ces attentats ont servi à légitimer la lutte contre l’islamophobie. Moi je dis chapeau… ».

«On passe désormais à une nouvelle étape qui est la construction des mosquées. Si Coulibaly et Kouachi ont fait un carnage c’est parce-qu’il n’y avait pas assez de mosquées. Et tout ça en trois mois !

« Je suis Charlie » a été un sas de décompression sémantique et rhétorique pour passer définitivement du monde de la liberté démocratique même si elle est illusionnée, au monde de l’interdiction de toute liberté au nom du « vivre-ensemble ».

 

Il devient de plus en plus indispensable d'entrer en résistance !!!

 

à suivre.

 

Syndrome de Stockholm

Syndrome de Stockholm

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Breizhdaviken 27/05/2015 10:01

Malheureusement ce syndrome ne touche pas que nos dirigeants, les Français sont eux aussi atteints et ne bougeront pas. A voir lors de la prochaine série d'attentats !

trublion 27/05/2015 09:22

j' en reste à cette phrase de jeannette Bougrab, les seuls musulmans modérés sont ceux qui ne pratiquent pas