Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Casanova

Il y a victimes et victimes !!! Les enfants décapités par Daesh comptent moins que celui noyé en Turquie !!! Voir les photos plus loin.

Il y a victimes et victimes !!! Les enfants décapités par Daesh comptent moins que celui noyé en Turquie !!! Voir les photos plus loin.

Il n’est que temps de contrer la propagande qui s’abat sur nous. Il n’est que temps de dénoncer une propagande fallacieuse, dégoulinant de bons sentiments, basés sur des FAUX.

 

La photo du petit Alyan est une manipulation destinée à susciter la compassion pour les immigrants. Il faudra hélas y revenir.

Lieu d'échouage du petit corps, qui a été déplacé pour les photos !!!

Lieu d'échouage du petit corps, qui a été déplacé pour les photos !!!

Depuis des années, l’état islamique en Irak et des musulmans dans d’autres pays islamistes, massacrent, violent et décapitent les chrétiens d’orient et du moyen orient au nom de l’islam, comme Mahomet autrefois…et ce, dans un silence coupable de la classe médiatico-politique… et… de Bernard Henry lévy…

Et seule une image d’un enfant « migrant » noyé sur une plage fait le tour des médias européens…?

Vous en voulez des photos d’enfants morts atrocement ?... Qui n'ont pas suscité d'émotion, faute de publication par les médias français .

J'aurais voulu me dispenser de produire ces horreurs, mais la propagande effrénée sur le petit Alyan oblige en conscience à des mises au point.

Enfants martyrs 1

Enfants martyrs 1

Enfants martyrs 2

Enfants martyrs 2

Enfants martyrs 3

Enfants martyrs 3

Enfants martyrs 4

Enfants martyrs 4

Pendant le Soir 3 du 16 septembre, Patricia Loison, furieuse contre Ménard, n'a cesser de rappeler "cette image que tout le monde connait". Celle du petit Alyan noyé, comme son frère et sa mère, tous les trois sans gilet de sauvetage, alors que leur père, lui, avait un gilet "et n'a pas pu les retenir". Le père est résident depuis 3 ans en Turquie et en aucune façon n'est un réfugié en Europe!!!

 

S'est-elle préoccupé de ce qui se passe réellement dans l'Etat islamique qui nous annonce ouvertement nous envoyer des terroristes parmi les migrants ?

Patricia Loison, hystérique contre son invité Robert Ménard. Soir3 du 16/09/2015

Patricia Loison, hystérique contre son invité Robert Ménard. Soir3 du 16/09/2015

La télé est devenue une usine à propagande pour la caste d’en-haut. Les présentateurs ne se cachent même plus. Hier soir (mercredi 16 septembre 2015) à Soir3, Patricia Loison a abandonné son visage souriant de circonstance télévisuelle pour prendre celui d’une mégère invectivant son « invité » Robert Ménard, Maire de Béziers « avec l’appui du Front national ».

 

http://www.francetvinfo.fr/monde/europe/migrants/direct-regardez-l-edition-speciale-du-grand-soir-3-consacree-aux-refugies_1086683.html

 

Brève analyse concrète de cette émission. Morceaux choisis.

 

Remarque générale : Robert Ménard a été empêché de parler. Chaque fois qu’une question lui était posée en même temps qu’il essayait de répondre Les 3 puis 4 autres participants du plateau intervenaient en même temps pour le rendre inaudible. Patricia Loison, « l’animatrice », en tête.

 

NB. Robert Ménard n’a pas eu la présence d’esprit de se taire et de leur faire remarquer qu’ils l’empêchaient de répondre. Ci-après, quelques bribes de phrases retirées de ce magma verbal.

 

Pierre Henry, directeur de l’association France terre d’asile (directeur donc vraisemblablement salarié):

 

« Les réactions en Europe sont des réactions de petits comptables ».

 

Donc d’après ce monsieur les craintes exprimées par les Européens devant l’afflux massif des migrants, c’est une réaction de petits comptables. Merci monsieur le directeur pour les comptables et merci pour les peuples inquiets.

 

Robert Ménard :

« Je suis allé en Syrie, les habitants des villages visités, musulmans ou chrétiens ne demandent pas à venir en Europe, ils demandent qu’on les aide là-bas. »

 

« Les jeunes vaillants qui viennent chez nous au lieu de se battre dans leur pays contre Daesh sont des déserteurs. »

 

Un migrant (au sujet de la barrière hongroise):

 

« ils ouvrent de temps en temps et laissent passer des familles… »

 

NB. Alors que lors de l’émission un des participants a osé déclarer que les Hongrois matraquaient les enfants.

 

Ça suffit !!!

 

La journaliste de l’OBS (d’origine Vietnamienne)

Appelée en renfort, elle s’est montrée outrée que Ménard parle de « déserteurs » en rapportant induement le propos de Ménard au cas des boat people. D’où la mise au point du maire de Béziers (dans la cacophonie) : « quand les Vietnamiens sont arrivés en France, pas un seul Français ne pensait qu’ils pouvaient être des terroristes. » Mise au point quasi inaudible dans le chœur orchestré par Patricia Loison.

 

Le clou de la soirée a été la présentation des fresques du musée de l’immigration, présentant le petit Aylan, noyé en Turquie. Cette scène macabre plusieurs fois évoquée par Patricia Loison au cours de l’émission m’oblige à la mise au point suivante.

 

Ainsi en s’intéressant au filigrane de l’émission il est possible d’identifier la vraie nature de l’invasion : des hordes de barbares dans la pleine force de l’âge, même si la caméra manipulatrice s’est attardée sur les quelques enfants présents.

Fresque du musée de l'immigration, présentée lors de l'émission.

Fresque du musée de l'immigration, présentée lors de l'émission.

Une interviewée de la soirée (ex-boat people): "il faut attendre de voir un enfant mort pour agir."

Enfants brandis et agités comme des boucliers, par les "migrants" à la frontière hongroise.

Enfants brandis et agités comme des boucliers, par les "migrants" à la frontière hongroise.

Scènes d'émeutes, comme chez nous. Les Hongrois n'en veulent pas chez eux.

Scènes d'émeutes, comme chez nous. Les Hongrois n'en veulent pas chez eux.

Scènes d'émeutes, comme chez nous. Les Hongrois n'en veulent pas chez eux.

Scènes d'émeutes, comme chez nous. Les Hongrois n'en veulent pas chez eux.

à suivre

Commenter cet article

André Fouchel 12/03/2017 20:54

Cela doit être triste de vivre dans votre peau....Je vous plains. Retirez la haine de votre cœur et redevenez humain!