Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Casanova

Le président américain Barack Obama trinque avec son homologue russe Vladimir Poutine lors d'un déjeuner organisé par le secrétaire général de l'ONU, le 28 septembre 2015 au siège new-yorkais de l'organisation - Amanda Voisard UNITED NATIONS.

Le président américain Barack Obama trinque avec son homologue russe Vladimir Poutine lors d'un déjeuner organisé par le secrétaire général de l'ONU, le 28 septembre 2015 au siège new-yorkais de l'organisation - Amanda Voisard UNITED NATIONS.

Photo ci-dessus :

Déjeuner SANS HOLLANDE !!!

Notons le sourire (rare) de Poutine.

Syrie : Le maintien de Bachar al-Assad n'est presque plus tabou pour les puissances occidentales, sauf pour Hollande qui veut , comme préalable éliminer Bachar al-Assad, à l’instar de Bush éliminant Saddam Hussein et Sarkozy éliminant Mouhammad Kadhafi (avec les résultats que chacun connaît, le chaos et l’État islamique).

 

La Syrie qui a été sous protectorat français. La France, éliminée des négociations pour son intransigeance dogmatique, comme dab, depuis 2012 !

 

On est loin du discours de Dominique de Villepin contre une intervention militaire en Irak qui a fait applaudir la France debout à l’ONU.

 

La Russie et l'Iran, alliés indéfectibles de Damas, sont en train de rallier des soutiens, même en Occident... C’est ainsi que Londres et Berlin ne mettent plus comme préalable aux négociations le départ de Bachar al-Assad. « Il faut parler avec de nombreux acteurs, et cela implique Bachar al-Assad », a déclaré jeudi Angela Merkel. Source 20 minutes http://www.20minutes.fr/monde/syrie/1696915-20150928-syrie-maintien-bachar-al-assad-presque-plus-tabou-puissances-occidentales

 

 

Pendant ce temps, la télé française nous harcèle avec la frappe française contre Daesh … et avec le discours de l’Audacieux à l’ONU qui place Daesh et Assad sur le même plan. C’est ce qu’il a déclaré à la tribune de l’ONU !!! En répétant a l’envi que c’est de la légitime défense ?

 

L’Élysée serait-il un hôpital psychiatrique ? Ou alors, les milliards de l’Arabie saoudite et les voix électorales des sunnites français pèsent vraiment très lourd.

 

Petite mise au pont à l’intention du président, en pleine confusion d’échelle. Il place sur le même plan Bachar al-Assad (alaouite laïc), président élu de Syrie et Abu Bakr al-Baghdadi, calife auto-proclamé de l’État islamique, radical, pour qui même l’Arabie saoudite est tiède !

 

La Syrie d’Assad est un problème régional.

L’État islamique de Baghdadi est un problème planétaire.

 

NB 1. 25% des opposants « modérés » à Bachar al-Assad, formés et armés par les Etats-Unis, sont passés avec armes et munitions sous le contrôle de Al-Nostra (al-Qaida en Syrie). Beau résultat après une analyse foireuse de la situation, par Washington et Paris.

 

NB 2. Monsieur le président, la Syrie et l'ONU ce n'est ni la Corrèze, ni le PS. Il s'agit géopolitique et de réalpolitik et non de politique de bar du commerce, ou de cours de récréation.

 

NB 3. Par Philippe Bilger dans bd Voltaire : « François Hollande, ses sinuosités, ses contradictions, ses reniements »

« … Mais que d’étranges sinuosités, contradictions et reniements !

On a joué les moralistes contre Saddam et Kadhafi, on les joue à l’encontre de Bachar el-Assad et de Poutine, on insulte Viktor Orbán mais à la fois l’argent des Rafale n’a pas d’odeur et celui de l’Arabie saoudite non plus, qui va aider l’Égypte à payer les Mistral achetés à la France.

De quel poids éthique la France, aujourd’hui, peut-elle se prévaloir quand, pour les affaires et la rentabilité, elle pactise avec les monarchies conservatrices et ferme ses yeux sur ce qui pourrait déranger son commerce ?

J’en ai vraiment assez de cette justice selon François Hollande. Qui choisit ses victimes et ses bourreaux. Qui oublie les unes, parfois, pour mieux pactiser avec les autres. »

 

http://www.bvoltaire.fr/philippebilger/francois-hollande-sinuosites-contradictions-reniements,208438?utm_source=La+Gazette+de+Boulevard+Voltaire&utm_campaign=efd6d30f7d-RSS_EMAIL_CAMPAIGN&utm_medium=email&utm_term=0_71d6b02183-efd6d30f7d-30501465&mc_cid=efd6d30f7d&mc_eid=793a4b7d90

Commenter cet article

Breizhdaviken 29/09/2015 09:24

Pipo 1er ne comprend rien, et malgré cela il se lance dans la géostratégie, croyant qu'il représente encore un (grand) pays ! Et ce n'est pas FABIUS qui va l'éclairer ...

trublion 29/09/2015 08:00

enfin, un homme qui n' a pas su gérer son parti, ni sa ville, pas plus la France, est d' évidence incapable de la moindre géostratégie !