Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Casanova

cartouche de gomme-cogne (caoutchouc)

cartouche de gomme-cogne (caoutchouc)

Résumé:

1 - Besançon. Un vieil homme (74 ans) se défend face à un jeune cambrioleur (25 ans): il est mis en examen pour tentative de meurtre.

2 - et il y a encore eu 55% d’électeurs pour voter pour l’UMPS, qui vote des lois en dépit du bon sens. Des lois qui protègent les criminels et délinquants et non les honnêtes citoyens. La légitiume défense est une vue de l'esprit pour le législateur UMPS.

INCROYABLE !!!

 

http://www.breizh-info.com/36382/actualite-societale/besancon-un-vieil-homme-se-defend-face-a-un-cambrioleur-il-est-mis-en-examen-pour-tentative-de-meurtre/

 

« 16/12/2015 – (Breizh-info.com) – L’histoire se passe à Besançon. Dans cette commune du Doubs, un paisible retraité de 74 ans est aujourd’hui placé – comme le sont beaucoup de délinquants – sous contrôle judiciaire et mis en examen pour tentative de meurtre.

 

Samedi soir, alors qu’il fait nuit noire, un cambrioleur multirécidiviste de 25 ans s’introduit chez ce septuagénaire par une fenêtre. Ce dernier le voit faire, et tente de repousser l’agresseur à coups de bâton. Pas découragé, le rapport de force étant totalement inégal entre les deux hommes, le délinquant poursuit sa tentative de cambriolage .

 

Le retraité se rend alors dans une autre pièce pour prendre son fusil de chasse (parfaitement déclaré) et le charger, non pas avec des cartouches létales, mais avec des cartouches de défense de type « Gomm Cogne ». Constituées d’une balle en caoutchouc, ces munitions sont en vente libre dans toutes les armureries et destinées principalement… à la défense personnelle du domicile.

 

L’homme fait alors feu à une reprise sur son agresseur, le touchant grièvement au cou. L’individu s’écroule puis prend la fuite avant d’alerter… les secours. Les policiers interpelleront le retraité par la suite. Ce dernier, plusieurs fois victime de cambriolage dans ce quartier des Vallièes, à Besançon, se retrouve donc mis en examen pour tentative de meurtre alors :

  • qu’il a été cambriolé chez lui par un homme dans la force de l’âge, plus fort physiquement que lui, qui en plus l’a agressé physiquement
  • qu’il s’est servi d’une arme de chasse déclarée en préfecture, dans laquelle il a introduit sciemment une munition non létale pour ne pas tuer son agresseur mais pour le neutraliser.

 

Cette nouvelle affaire pourrait relancer la polémique sur la légitime défense. Aujourd’hui, en effet, un citoyen menacé physiquement à son domicile doit, s’il ne veut pas subir de poursuites judiciaires, ou bien s’enfuir de chez lui, ou bien se laisser malmener, voire assassiner, par ses agresseurs. »

 

Merci mesdames et messieurs les parlementaires, qui votent des lois contre le bon sens, la justice et le citoyen normal.

Il est grand temps, mais grand temps, que ça change… Je me souviens d’un gendarme me faisant la leçon : « vous n’avez pas à vous défendre vous-même. »

 

Même les forces de l’ordre doivent se laisser faire !!!

 

Incroyable... alors que l'insécurité ne cesse de croitre, le ministre de l'intérieur publie une circulaire pour inciter les Français "à déposer lkes armes" !!!

 

Incroyable… et il y a encore eu 55% d’électeurs pour voter pour l’UMPS et même voter pour un ancien ministre de l’intérieur (Estrosi).

 

 

 

Commenter cet article

PAULINIER 17/12/2015 10:59

C'est scandaleux tout ce qui se passe , la droite la gauche le même panier de crabes . Il faut absolument changer tout çà, pas par des paroles mais des actes et rapidement, seulement voilà,
l'argent domine quitte à laisser tuer des innocents, je ne reconnais plus la France et encore moins les français, je pleure en pensant à l'avenir....

guy 17/12/2015 19:01

bravo à toi tu as tellement raison nous sommes gouvernés par des incapables des soumis sans aucune reaction pour defendre la FRANCE.