Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Casanova

Les frontières extérieures remplacées par les frontières intérieures, celles des ghettos et des zones de non droit!!! Dessin de Planu dans Souris et tais-toi.

Les frontières extérieures remplacées par les frontières intérieures, celles des ghettos et des zones de non droit!!! Dessin de Planu dans Souris et tais-toi.

Résumé (emprunté à Régis Debray) :

« L’afflux d’immigrés réveille la xénophobie. »

« Le frotti-frotta civilisationnel

provoque de l'eczéma. »

 

Définition de la frontière (Wikipedia):

Une frontière est un espace d'épaisseur variable, de la ligne imaginaire à un espace particulier, séparant ou joignant deux territoires, en particulier deux États souverains. Les fonctions d'une frontière peuvent fortement varier suivant les régions et les périodes.

Entre les pays de l'Espace Schengen, elle n'est qu'une limite politique et juridique ne faisant pas obstacle à la circulation des personnes et des biens.

Entre les deux Corées, elle est matérialisée par une large bande surveillée militairement et son franchissement est très restreint.

 

La frontière est donc ce que les États veulent en faire. Intrinsèquement elle n'est pas la matérialisation de xénophobie.

 

Établir un contrôle aux frontières d’un état ne signifie pas que l’État se replie sur lui-même. Les États-Unis, l’Australie, la Suisse, le Japon… ont des contrôles stricts aux frontières, ils ne sont en rien repliés, et encore moins recroquevillés sur eux-mêmes.

 

Quand Marine Le Pen annonce qu’elle rétablira un « contrôle aux frontières » ça ne signifie en rien que la France se recroquevillera sur elle-même, c’est pourtant ce qu’affirme la propagande de la caste au pouvoir, ce qu’affirment les propagandistes mondialistes anti-FN de l’UMPS, au pouvoir depuis 40 ans.

 

Pour les incrédules a qui il faut encore des preuves, citons en Europe la Grande-Bretagne et, pour des pays membres de l’espace Schengen : le Danemark et la Suède, qui viennent de rétablir le contrôle à leurs frontières. Ces deux pays ne sont pas accusés de se recroqueviller sur eux-mêmes… alors que lorsque la Hongrie l’a fait elle a été accusée de virer au fascisme !!!

 

Comme dab la géométrie variable s’applique en Europe… Et il serait temps d’y mettre bon ordre.

 

Lire et relire de Régis Debray « Éloge des frontières ».

EXTRAITS

« Pour contrer le néant, l’espèce [la nôtre] a toujours pris le bon parti, celui de l’illusion. »

« Renoncer à soi-même est un effort assez vain : pour se dépasser, mieux vaut commencer par s’assumer. »

« Le réel, c’est ce qui nous résiste et nargue nos plans sur la comète. »

« Ce qu’il y a de plus profond chez l’homme, disait Valéry, c’est la peau. »

« Le prédateur déteste le rempart ; la proie aime bien.»

« L afflux d’immigrés réveille la xénophobie des riches pays d'accueil, et, dans les mégapoles engorgées, les exilés de la misère creusent leur propre tranchée. Dans La Forme d'une ville, Julien Gracq rappelle que «l'état de friction latente et continuelle électrise les rapports». Le frotti-frotta civilisationnel provoque de l'eczéma.

 

L’espace Schengen a ouvert d’abord la porte à la concurrence entre pauvres. Les frontières ouvertes et la directive Bolkestein* ont mis en concurrence les travailleurs français et les travailleurs de l’ex-URSS au salaire deux fois moindre !!! Un des résultats est le chômage galopant chez nous : plus de 6 millions de chômeurs (10% de la population) à la charge de l’État qui n’en peut, mais !!! Et ne cesse d’emprunter pour donner l’illusion d’être encore riche… Avec 2200 milliards d’euros de dettes (pratiquement 100% du PIB).

 

La plupart des chauffeurs routiers sont désormais roumains ou polonais. Beau résultat.

 

* la législation du travail qui s’applique à un salarié est celle du pays d’origine !!!

Commenter cet article

trublion 05/01/2016 07:09

et il suffit d' aller jeter un coup d' oeil à Calais ou à Grande Synthe, pour comprendre que la migration acceptée est une erreur !