Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Casanova

MLP au Québec dans journalmetro

MLP au Québec dans journalmetro

« À écouter ou lire les commentaires de nos chers médias, Marine Le Pen, au Québec, se serait lamentablement vautrée. » Or il n’en a rien été !

Par Caroline Artus sur Boulevard Voltaire, le 2 avril 2016

http://www.bvoltaire.fr/carolineartus/marine-le-pen-au-quebec-canal-fait-du-decoupage,248578?utm_source=La+Gazette+de+Boulevard+Voltaire&utm_campaign=f32ca42c88-RSS_EMAIL_CAMPAIGN&utm_medium=email&utm_term=0_71d6b02183-f32ca42c88-30501465&mc_cid=f32ca42c88&mc_eid=793a4b7d90

 

EXTRAIT

 

« À écouter ou lire les commentaires de nos chers médias, Marine Le Pen, au Québec, se serait lamentablement vautrée. »

 

Les médias français :

« Marine Le Pen se fait sévèrement reprendre par une journaliste québécoise », titre TV Mag Le Figaro. « Elle n’est pas près d’y remettre les pieds [au Québec] », « Sa stature internationale en a pris un sacré coup », glousse Yann Barthès au « Petit Journal » ; Marine Le Pen « mise en difficulté », « sans repartie » : à l’entendre, Marine Le Pen, toute raplapla, ne ferait déjà plus partie du paysage politique… »

 

Les médias québécois :

« Anne-Marie Dussault a été détruite, liquéfiée, pulvérisée », « carrément un combat de boxe », « Anne-Marie Dussault très arrogante », « ébranlée », « manque de préparation », semblent se délecter des journalistes québecois, relatant l’interview comme « l’élément marquant média de la semaine ». Selon Radio Québec, un match à huit rounds remporté sans l’ombre d’un soupçon par Marine Le Pen – « quelqu’un de calibre », face à une journaliste « quasiment évanouie », sans aucun argument, en un mot « un carnage », conclut-elle.

 

"Mais comment diantre en arriver à deux analyses aussi diamétralement opposées ? Élémentaire, mon cher Watson : Canal+ a coupé pour ne montrer que ce qui l’arrangeait. Que ce qu’il fallait pour orienter le jugement des Français, leur laissant accroire une Marine Le Pen « complètement désemparée face à Anne-Marie Dussault bien décidée à la pousser dans ses retranchements ».

 

"On a beau, depuis le temps, savoir à quoi nous en tenir avec les médias, et Canal+ en particulier, il n’empêche, quand ils roulent pour l’idéologie du pouvoir en place au mépris des plus élémentaires règles de déontologie, piétinant sans vergogne la Charte d’éthique professionnelle, méritent-ils toujours le nom de « journaliste» ?

… censurer les passages d’une interview parce qu’ils prouvent l’indiscutable supériorité intellectuelle de Marine Le Pen sur le vide argumentaire de la journaliste en face d’elle ? Des Yann Barthès, le problème, c’est qu’il s’en fabrique à la pelle… Vivement 2017 ! »

 

Un commentaire québécois qui résume bien la situation.

"Je vous écris de Montréal . Marine Le Pen est arrivée ici , précédée de la réputation que lui fait la presse française: fasciste, pestiférée, raciste etc...et donc, aucun homme politique n'a désiré la rencontrer.J'ai assisté à l'interview avec Anne-Marie Dussault en direct et j'ai trouvé cette dernière très agressive et brutale , alors que Marine le Pen lui a répondu avec un calme olympien et beaucoup de courtoisie .Face à cela, Anne-Marie Dussault a été complètement désemparée... Grande a donc été la surprise des Québecois de lire l'interprétation de grands journaux français que nous pensions sérieux , et de constater que la vérité avait été complètement déformée car , selon eux , Marine Le Pen avait été mise K.O. ...ce qui est l'Inverse de la réalité . Certains journaux ont même parlé du « panache » d'A-M Dussault qui a été lamentable… Quelques journalistes québécois ont publié alors le programme de Marine Le Pen et personne n'y a vu quoi que ce soit de raciste ... juste du bon sens . Quelle hypocrisie envers la représentante du premier parti de France !!"

Françoise Giresse-Boucher

Montréal Québec

Pinocchio.

Pinocchio.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article