Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Casanova

Le système de santé français en cours de destruction. Vers une santé à plusieurs vitesses.

Le système de santé français en cours de destruction. Vers une santé à plusieurs vitesses.

« L’Etablissement français du sang est l’opérateur unique de la transfusion sanguine. La transfusion sanguine, dont l’EFS a le monopole depuis 2000, comprend le don de sang, le don de plasma, le don de plaquettes, le don de moelle osseuse et le don de sang placentaire. L’EFS est le garant de la sécurité de la chaîne transfusionnelle, du donneur au receveur. Il contribue à soigner 1 million de malades par an en recueillant tous les types de dons. Il est présent sur l'ensemble du territoire (dont DOM) avec ses 132 sites de prélèvement et ses 40 000 collectes mobiles. »

https://www.dondusang.net/rewrite/headingl1/758/l-efs.htm

 

SAUF que les analyses réalisées par l’EFS de Toulon dans le Var ne sont pas reconnues valides dans les hôpitaux du département voisin des Alpes maritimes.

 

Histoire vécue ce jour !

 

Sans commentaire évidemment.

Les malades c’est bien connu sont appelés par le corps médical « des patients »… Et il en faut de la patience avec toutes les réorganisations de la santé en France, qui se traduisent pour l’instant (sous la férule de Hollande et Touraine) par une privatisation accrue assortie d’une inflation de paperasse administrative et de la désertification médicale en milieu rural !!!

 

TOUT VA BIEN dit le président-culbuto qui n'aime pas la finance dans ses discours électoraux mais qui la sert une fois au pouvoir... et qui a bien l'intention de continuer.

 

J'hallucine, une fois de plus.

 

RAPPEL : par contre, malgré l’injonction de la Cour des comptes, la Sécu a renoncé à contrôler les milliards distribués en Algérie à des « centenaires », vraisemblablement décédés, dont la pension continue à être perçue par la famille.

 

Voir, sur le sujet, mon article N°1022, sur la fabrique de centenaires algériens.

 http://www.ampus-casanova.com/article-1022-comment-l-algerie-fabrique-des-centenaires-112071868.html

Quand les anesthésiants feront défaut, il faudra recourir à des méthodes ancestrales !

Quand les anesthésiants feront défaut, il faudra recourir à des méthodes ancestrales !

Commenter cet article