Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Casanova

L'islamisme par Charb dans Riposte laïque.

L'islamisme par Charb dans Riposte laïque.

Résumé : dans quel monde voulons-nous vivre ?

 

Le choix ne pourra pas être longtemps éludé par nos dirigeants, ni par les citoyens qui les élisent, car il ne s’agit pas de science-fiction ou d’élucubration utopiste, mais d’une réalité qui s’impose chaque jour davantage avec de plus en plus d’acuité, celle de la fin d’une civilisation, la nôtre !

 

Les sonneurs d’alerte.

Les analyses et scénarios réalistes existent et ont été écrits par des auteurs divers, de cultures, de sensibilités, de religions et d’expériences différenciées, de Jean Raspail et son « Camp des saints » à Boualem Sansal et son « 2084, la fin du monde », ou encore d’Eric Zemmour et son « suicide français », en passant par Malika Sorel et sa « Décomposition française », ou encore Geoge Orwell et son « 1984 », mais aussi « Soumission » de Michel Houellebecq, ou encore « La mosquée Notre Dame de Paris, année 2048 » de Elena Tchoudinova ; mais aussi « la destruction de la France » de Jean-Claude Barreau, sans oublier de Enyo « Anatomie d’un désastre » ou encore « Gouverner au nom d’Allah » de Boualem Sansal, ou « Les yeux grands fermés, l’immigration en France » de Michelle Tribalat, ou enfin, pour aujourd’hui, la série des ouvrages publiés sur le sujet par Riposte laïque, dont « la Reconquista ou la mort de l’Europe » de René Marchand, sans oublier « le totalitarisme islamiste à l’assaut des démocraties » d’Alexandre Del Valle… Liste non limitative de ceux qui se sont penchés sur l’islamisation de notre pays et de sa transformation.

 

Cette liste de sonneurs d’alerte s’allonge chaque jour, dans l’indifférence apparente de nos dirigeants. Pourtant l’évolution progressive vers un état théocratique sous le régime de la charia devient de plus en plus évidente, même pour des esprits libres de toutes considérations racistes, xénophobes ou fascisantes. Même pour des non-érudits. Même pour ceux qui regardent autour d’eux, tout simplement. Même pour ceux qui accros à la télé subissent de plein fouet le lavage de cerveau ! La société française (et européenne) change, et l’on peut même parler de métamorphose.

 

Le constat est sans appel, depuis la présence de plus en plus visible de hidjabs et autres niqabs s dans nos rues, de la prolifération des mosquées, y compris salafistes donc « radicalisées », à l’abaissement général des niveaux scolaires, de l’introduction de quotas en lieu et place de la méritocratie républicaine, jusqu’au choix d’un ministre musulman à la double nationalité pour régir l’Éducation nationale…

 

Mais aussi, bien que moins visible, mais non moins pernicieux, l’action d’élus en quête de voix électorales pour se maintenir au pouvoir et jouir provisoirement des privilèges qu’il procure (dernier avatar en date dans le Canard enchaîné du 10 août 2016).

 

Ainsi, TOUS les signaux sont au rouge, de la réécriture de l’histoire de France à l’introduction de l’enseignement de la langue arabe dès l’école élémentaire, ou la tolérance d’exigences religieuses dans l’enseignement supérieur (voile et refus de groupes de travaux pratiques mixtes, mais aussi refus de paradigmes scientifiques…).

 

C’est toute la société qui est gangrénée par un cancer religieux et idéologique venu récemment d’au-delà de la Méditerranée et qui pousse des métastases.

 

Oui, l’heure du choix va sonner en 2017 : ouvrir les yeux et rester libre dans une démocratie imparfaite, ou poursuivre la route vers la charia , vers l’islamisation générale et la servitude théocratique islamiste !

 

Attention, la démographie française confirme les prévisions de Houari Boumediene, premier président de l’Algérie , à la tribune de l’ONU, le 14 avril 1974 :

« Un jour, des millions d'hommes quitteront l'hémisphère sud pour aller dans l'hémisphère nord.

Et ils n'iront pas là-bas en tant qu'amis. Parce qu'ils iront là-bas pour le conquérir.

Et ils le conquerront avec leurs fils.

Le ventre de nos femmes nous donnera la victoire. »

 

Tout a été dit dans cette intervention et l’immigration de masse que nous subissons l’illustre bien. La prophétie est en cours de réalisation, sauf sursaut de survie.

 

Nous n’obtiendrons pas la victoire sur les barbares fanatiques religieux islamistes par des prières, des bougies et des fleurs, ni même en ouvrant le bagne de Cayenne ou un Guantanamo aux îles Kerguelen. D’autres solutions vont devoir être étudiées et trouvées, sans haine, sans crainte, mais avec lucidité et en posant les fondamentaux fondant la civilisation occidentale…

 

Ce sera l’objet de prochains articles. Sans « langue de bois », avec triste réalisme. C’est une affaire de choix individuel et de société, pour répondre à la question existentielle : dans quel monde voulons-nous vivre ??? Dans quel monde vivront nos enfants et notre descendance ??? Le Pakistan ou le Siècle des Lumières (qui s’éteignent lentement mais surement).

 

L'islamisme (donc l'islam) gagne progressivement la guerre qu'il nous mène sur notre sol : état policier et militaire avec contrôles incessants, rétablissement des frontières, annulation en cascade de manifestations et festivités, fuite des "souchiens" des "zones sensibles", insécurité généralisée, agressions de femmes "impudiques et de mécréants, maîtres-nageurs armés sur les plages... La liste ne cesse de s'allonger.

à suivre.

Retraites, par Charb

Retraites, par Charb

Commenter cet article

trublion 12/08/2016 07:51

Comme l' a si bien dit Erdogan, il n' y a pas d' islam modéré, il y a l' islam, incompatible avec toute démocratie, comme l' écrivent de plus en plus de lanceurs d' alerte, dont les livres rencontrent beaucoup de succès.
L' affaire du burkini montre que le tollé général est un frein aux tentatives de l' islam.
Je suis persuadé que de plus en plus de monde a compris qu' on ne pouvait plus laisser faire les musulmans et qu' il était temps de leur imposer l' intégration ou la valise

Breizhdaviken 11/08/2016 11:56

VALLS a déclaré que la France était en guerre, il a juste oublié (volontairement de nommer l'ennemi : l'ISLAM !). Parce pour la guerre il faut être deux : nous et l'ennemi, comme en 40 c'était l'Allemagne et l'Italie, cela avait au moins le mérite d'être clair. Là nous avons affaire à des envahisseurs musulmans que l'on nous impose d'accueillir au nom des droits de l'homme (merci 1789) et du padamalgam ! Les français ont actuellement deux droits : Le premier se faire égorger ou tuer par bombe, le deuxième de fermer leur gueule !!!!!!!!!!!!!!