Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Casanova

La charia... Notre avenir pour nos enfants ???

La charia... Notre avenir pour nos enfants ???

RÉSUMÉ, à l’intention des « même pas peur ! »… décérébrés, allumeurs de bougies :

Le monde compte désormais près de 2 milliards de musulmans, soit 28% de la population mondiale. http://www.muslimpopulation.com

 

« Cependant, le taux de natalité chez les musulmans dépasse de beaucoup les taux de natalité des chrétiens, hindous, bouddhistes, juifs, et de tous les autres croyants ou non-croyants ». Dans l’islam, « les enfants sont un don de Dieu ! » D’où, « Le ventre de nos femmes nous donnera la victoire » (Houari Boumediene).

 

NB 1. DANGER. Certains des pays musulmans sont très riches, contrôlent l’approvisionnement en pétrole du monde, et n’acceptent pas un seul migrant musulman chez eux, tout en finançant l’extension de l’islam le plus rigoriste et rétrograde. C’est ainsi que l’Arabie saoudite préfère que les migrants musulmans participent à la perfusion de l’Islam chez les mécréants occidentaux, CQFD, ou « élémentaire mon cher Watson. » Tout est lié et corrélé.

NB 2. DANGER. L’un des plus peuplés de ces pays musulmans, le Pakistan, dispose de la bombe atomique.

 

« Le but ultime des Islamistes étant d’établir la sharia dans tous les pays du monde. » Donc d’établir le califat mondial.

 

Alors ? « Même pas peur ??? »

 

1 - BRÊVE ANALYSE GLOBALE par Peter Hammond.

« Slavery, terrorism, and Islam » The historical roots and contemporary threat. Traduits de l’anglais par GT.

L’esclavage, le terrorisme et l’Islam. Les Racines Historiques et la Menace Contemporaine. http://www.amazon.com/Dr.-Peter-Hammond/e/B002YPPHPM

 

« L’islamisation d’un pays débute lorsqu’il y a suffisamment de musulmans à l’intérieur du pays pour commencer à revendiquer des accommodements religieux. »

« Quand le nombre de musulmans approche 10 % de la population, ils accroissent le non-respect des lois allant jusqu’à les défier ouvertement afin de revendiquer des conditions de vie propres à leur culture et à leurs croyances. »

 

C’est le cas en France avec les revendications ininterrompues sur les tenues vestimentaire, la nourriture, les mosquées, les ségrégations homme-femme (à la RATP, les chauffeurs hommes musulmans ont refusé de s’asseoir sur les sièges conducteur où s’étaient assises des femmes conductrices !!!).

http://www.agoravox.tv/actualites/societe/article/temoignage-choc-d-une-ancienne-52199

http://ripostelaique.com/risque-adulterin-et-trafic-de-posterieurs-ratp.html

 

« L’Islam n’est pas une religion, ni un culte. Dans sa forme, c’est un mode de vie complet. L’Islam a des composantes religieuses, légales, politiques, économiques, sociales et militaires. La composante religieuse sert à masquer toutes les autres. »

 

CONCLUSION partielle :

Dans les pays où 100% de la population est musulmane, « malheureusement, la paix ne survient jamais, car dans ces pays musulmans à 100%, les plus radicaux exerçant un contrôle total et le pouvoir absolu satisfont leur soif insatiable de sang en tuant leurs coreligionnaires qui sont moins radicaux qu’eux... »

 

2 – DES FAITS, RIEN QUE DES FAITS. PETIT A PETIT L’OISEAU (ISLAMISTE) FAIT SON NID et gagne des batailles.

 

  • Le point d’orgue : la reddition sans condition des catholiques, ou du moins des prêtres et de leur hiérarchie : après l’égorgement du père Jacques Hamel, ils ont priés pour les djihadistes assassins !!! http://www.dreuz.info/2016/09/04/france-les-djihadistes-ont-ils-gagne-la-guerre/?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed%3A+drzz%2FPxvu+%28Dreuz%29
  •  
  • Tous les musulmans ne sont pas djihadistes (terroristes), mais tous les terroristes sont musulmans. À rappeler sans cesse jusqu’à ce que la majorité du peuple de France finisse par le comprendre, malgré la propagande des politiciens vendus et des médias payés par le pouvoir. De Mohamed Merah à Medhi Nemmouche en passant par le Bataclan, Charlie Hebdo et Nice, de New-York à Paris en passant par Madrid et Londresils ont tous crié Allah Akbar. Ils ont tué 250 personnes en France et eux ont payé un tribut nettement moins fort : 1 mort djihadiste pour 40 morts occidentaux. Au résultt, ils sont nettement gagnant et avec un réservoir de djihadistes à puiser dans la oumma de 2 milliards de musulmans, l’occident de s’en sortira qu’avec des mesures d’exception.
  •  
  • Nouvelles des cités, par Saphia Azzeddine : « La Mecque-Phuket ». Editions Léo Scheer, 2010. « Je croyais en Dieu. Je faisais le ramadan. Je ne mangeais pas de porc. Je ne buvais pas d'alcool. J'étais vierge. Je ne médisais pas. Enfin si peu. J'étais ce qu'on appelle communément une musulmane laïque qui ne fait chier personne. Je le précise car vu d'en haut, on a l'impression qu'aujourd'hui les musulmans font chier, toujours, tout le temps et tout le monde. Quand ils ne brûlent pas des voitures, ils brûlent des femmes, quand ce ne sont pas des femmes, ce sont des synagogues et quand ce ne sont pas des synagogues, ils se rabattent sur les églises, les musées et les nouveau-nés. Mais Dieu est miséricordieux, la France très clémente et le musulman plutôt philosophe en fin de compte. »
  •  
  • De Malek Boutih, député PS, ex-président de SOS-Racisme. « ...dans des quartiers, il n'y a plus de blancs !" Il ne faut plus pactiser avec les islamo-nazis. »

 

NB. De Malek Boutih à Rachid Kaci en passant par Malika Sorel-Sutter et Boualem Sansal, les témoignages ne manquent pas, pour dénoncer l'évolution actuelle de la société musulmane française. Mais nos dirigeants restent sourds. Comment, alors, ne pas les traiter d'islamo-collabos ?

 

à suivre.

Commenter cet article