Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Casanova

Juppé et Chirac. Le bruit et les odeurs des immigrés...

Juppé et Chirac. Le bruit et les odeurs des immigrés...

Le plus virulent contre Macron étant Ali Juppé qui nous envoie un courriel : « retrouvons le vivre ensemble ».

Tout est dit dans l’objet de son courriel « retrouvons le vivre ensemble ».

Il a oublié l’époque où il était le bras droit de Chirac qui déclarait le 19 juin 1991, à Orléans, au sujet de l’immigration et du « vivre ensemble »

« Notre problème, ce n'est pas les étrangers, c'est qu'il y a overdose. C'est peut-être vrai qu'il n'y a pas plus d'étrangers qu'avant la guerre, mais ce n'est pas les mêmes et ça fait une différence. Il est certain que d'avoir des Espagnols, des Polonais et des Portugais travaillant chez nous, ça pose moins de problèmes que d'avoir des musulmans et des Noirs […] Comment voulez-vous que le travailleur français qui habite à la Goutte-d'or où je me promenais avec Alain Juppé il y a trois ou quatre jours, qui travaille avec sa femme et qui, ensemble, gagnent environ 15 000 francs, et qui voit sur le palier à côté de son HLM, entassée, une famille avec un père de famille, trois ou quatre épouses, et une vingtaine de gosses, et qui gagne 50 000 francs de prestations sociales, sans naturellement travailler !

Si vous ajoutez à cela le bruit et l'odeur, eh bien le travailleur français sur le palier devient fou. Et il faut le comprendre, si vous y étiez, vous auriez la même réaction. Et ce n'est pas être raciste que de dire cela.

Nous n'avons plus les moyens d'honorer le regroupement familial, et il faut enfin ouvrir le grand débat qui s'impose dans notre pays, qui est un vrai débat moral, pour savoir s'il est naturel que les étrangers puissent bénéficier, au même titre que les Français, d'une solidarité nationale à laquelle ils ne participent pas puisqu'ils ne paient pas d'impôt ! [...] Il faut que ceux qui nous gouvernent prennent conscience qu'il y a un problème de l'immigration, et que si l'on ne le traite pas et, les socialistes étant ce qu'ils sont, ils ne le traiteront que sous la pression de l'opinion publique, les choses empireront au profit de ceux qui sont les plus extrémistes

 

Ainsi monsieur Juppé, le vivre ensemble vous le dénonciez il y a déjà 25 ans et maintenant vous comptez nous l’imposer.

 

Et vous traitez Macron de traître. Et vous donc

Commenter cet article

Breizhdaviken 18/11/2016 09:15

L'embarras palpable de JUPPE interviewé par le crétin PUJADAS était " presque " risible si ce n'était pas notre avenir qui était en jeu ...

trublion 18/11/2016 07:53

Et oui, il a la mémoire sélective Juppé, mais les écrits restent !
Et c' est bien la preuve qu' il se fout du monde, puisque la situation a bien empiré