Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Casanova

C'était il y a quelques temps. Il ne faut ni stigmatiser ni dramatiser. Tout va très bien madame la marquise.

C'était il y a quelques temps. Il ne faut ni stigmatiser ni dramatiser. Tout va très bien madame la marquise.

Réflexion, sans doute d’un « aigri », mais une fois n’est pas coutume.

Ce matin, 5 janvier 2017, je suis descendu chercher mon pain à 7H15. J’étais SEUL sur la place de la mairie. Les deux cafés étaient fermés, la boulangère était en livraison.

Je n’ai pu m’empêcher de me sentir dans un désert social. Je n’ai pu m’empêcher de penser qu’un maire qui avait eu les faveurs des électeurs avait fait campagne sur le thème de « restons entre nous ». Il a réussi au-delà de toute espérance, puisque lui est parti sous les tropiques et les autochtones sont restés entre eux, chez eux. La vie sociétale réduite au strict minimum.

En attendant le retour de la boulangère et l’ouverture d’un café, j’ai pensé que la municipalité actuelle veut créer deux logements sociaux sur la place de la mairie. « Voilà une idée qu’elle est bonne » pour dynamiser la place de la mairie, ça coco c’est du lourd. La dernière expérience « sociale » en la matière, rue de la Bouvesse n’a pas été très concluante en terme de convivialité. Tout le monde doit s’en souvenir… Mais le pire n’est pas toujours sûr, n’est-ce pas ?

Ampus continuera donc à se développer comme cité dortoir de Draguignan et comme foyer pour économiquement faibles. « Ça vaut ce que ça vaut. »

Puis la boulangère est arrivée et « Chez Nanou » a ouvert… et j’ai pu commander un café.

Là, j’ai échangé avec Nanou sur l’époque où le café était plein le matin et où le monde se refaisait… C’était AVANT. Autre temps autre mœurs.

 

Ultime réflexion du matin :Casa,  il faut arrêter de radoter !

 

Je présente donc des excuses à ceux que mon propos du jour pourrait chagriner.

Commenter cet article

trublion 06/01/2017 07:46

pareil à Maubeuge, personne dans la journée, plus de kermesses de la bière, mais à partir de 21 heures, on a l' impression d' être en vacances en Afrique du Nord

Breizhdaviken 05/01/2017 16:15

Pas mieux à DRAGUIGNAN : les bars sont ouverts mais la clientèle est principalement constituée par nos " fameuses chances pour la France " : Kurdes qui manifestent à distance contre la Turquie, Maghrébins, roumains, etc .... Mais nous autres Dracénois avons deux chances, nous sommes à la Sous Préfecture et capitale de l'Artillerie. Bon vivement le mois de Mai !!!!!!!!!!!!