Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Casanova

Terminator

Terminator

Résumé :

Avec Macron, la destruction de la protection sociale.

Avec Macron, c'est la banque d'affaires (le gratin de la finance) au sommet de l'Etat.

Jusqu'à quand les Français vont-ils se faire avoir par des bateleurs ?

 

Élever le débat.

L’engouement des Français pour Macron est-il de nature schizophrénique ?

Macron n’est resté que quelques mois au gouvernement (après avoir été conseiller de François Hollande quand même), suffisamment pour nous donner une idée de ses intentions et de son état d’esprit, résumés par Michel Onfray par TOUS CONTRE TOUS.

Il se dit socialiste et il semble cru.

J’hallucine.

Bref récapitulatif :

  • D’abord ses soutiens milliardaires et financiers ne peuvent tromper personne : Drahi, Bergé, Rothschild… Chez le banquier Rotschild son salaire était de 2,8 millions d'euros en 18 mois. Salaire idéal pour comprendre les smicards.
  • Ensuite, il a payé l'ISF (impôt sur la fortune) en 2015. Ça permet de bien comprendre la crise du logement et la situation des 4,5 millions de mal-logés...
  • Ensuite son action au gouvernement, permet de comprendre son projet faute de disposer de son programme… Lire SVP Michel Onfray dans Marianne du 20 janvier 2017:

 

« Au départ, un individu qui avait fait de la philosophie et qui avait travaillé, même dans la banque, m'intéressait comme potentialité. Mais son exposition médiatique depuis le mois d'août ne permet pas d'en apprendre plus sur le contenu de son projet. À défaut de projet, j'interroge ce qu'il a fait comme conseiller de Hollande puis comme ministre du Budget de Hollande :

 

  • l'ubérisation, c'est-à-dire la mise en concurrence de tous avec tous, des VTC qui improvisent avec les taxis avec leur licence à rembourser,

 

  • des Airbnb qui ne sont pas soumis aux normes d'hygiène et de sécurité avec les hôteliers dans le collimateur de l'administration,

 

  • des coiffeurs professionnels avec des coupeurs de cheveux occasionnels,

 

  • des journalistes sachant écrire avec des collégiens blogueurs.

 

Tout cela contribue à ta destruction de la protection sociale.

 

On ne peut pas faire une civilisation avec cette prétendue libération du travail. Cette idée que n'importe qui peut faire n'importe quel métier au mépris des enseignements, des apprentissages, des spécialités, c'est aussi un signe de la décadence. Le travail bien fait est mort et enterré. Même celui de président de la République, c'est dire"

 

POUR EN SAVOIR PLUS :

http://tempsreel.nouvelobs.com/rue89/rue89-politique/20160830.RUE5451/au-fait-il-faisait-quoi-chez-rothschild-emmanuel-macron.html

 

 

Ouvrir enfin les yeux sur les jeux de rôle des politiciens français.

Ouvrir enfin les yeux sur les jeux de rôle des politiciens français.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Jacques 10/02/2017 13:32

Napoléon disait à un grognard : "Il vous suffira de dire : j'étais à la bataille d'Austerlitz, pour qu'on réponde : voilà un brave !" !
Macron la grosse tête, se prendrait 'il pour Napoléon ??? Mais dans quelle bataille veut il nous emmener ?

trublion 10/02/2017 07:42

pour moi c' est simple, puisqu' il se dit ni à gauche ni à droite , il n' est nulle part ailleurs que chez lui, dans sa petite vie de golden boy materné par sa femme !
Et puis, il ne faut pas être prétentieux pour dire ; Vous pourrez dire, j' y étais !
et il y a eu des applaudissements, pouah !