Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Casanova

3879 - Le chiffre et la question du jour : 1 000 quartiers « sensibles ». JUSQU'À QUAND ? Changer de paradigme et d’acteurs!

C’est dans le un hebdo n° 143 d’Éric Fattorino.

 

« Plus de 1000 quartiers sont classés « sensibles ». Des quartiers où vivent des populations plus pauvres qu’ailleurs, issues de l’immigration, parfois travaillées par un islam radical… »

 

Depuis 40 ans 100 milliards d’euros ont été déversés dans ces quartiers, « territoires perdus de la République » (selon Bronner et autres), en pure perte. Leur nombre ne fait que grandir et la violence y est permanente.

 

La « politique de la ville » menée par tous les gouvernements « de droite et de gauche »,  où se sont illustrés les Tapie, Borloo, Fadela Amara et tant d’autres ministres… EN VAIN. Il faut croire que le problème n’a jamais été bien posé et qu’il n’a pu, en conséquence, y avoir de solution.

 

Aussi, faudrait-il encore porter crédit aux promesses des mêmes dirigeants politiques (de Mélenchon à Fillon, en passant par Hamon et Macron) qui ont échoué depuis 40 ans à trouver une solution à cette gangrène concernant des millions de nos compatriotes ?

 

IL FAUT DONC ENFIN CHERCHER AUTRE CHOSE QUE LA POLITIQUE VICTIMAIRE, POUR EXPLIQUER LA SITUATION.

 

EN 2017, IL FAUT CHANGER DE PARADIGME ET NE PLUS SE VOILER LA FACE SUR LES CAUSES PROFONDES DU MAL !!!

Politique de lka ville ou politique de COM' ?

Politique de lka ville ou politique de COM' ?

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Breizhdaviken 25/02/2017 09:14

En région Ile de France ce sont des communes entières (92 - 93 - 94). Il suffit d'aller faire un tour aux MUREAUX, nous sommes sur un autre continent !
Mais les milliards dépensés en pure perte ne sont pas perdus pour tout le monde !

trublion 25/02/2017 07:48

Pour moi, Sarko avait raison de passer le karcher, malheureusement c' est resté lettre morte !
Aucun n' a eu le courage de changer les choses, le gouvernement actuel encore moins que jamais !
Alors oui, pour changer la donne il faut bannir gauche et droite