Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Casanova

3886bis - Les mots du jour pour élever le débat : FRONTIÈRES, MURS, RECROQUEVILLÉ ! Le rétablissement d’un contrôle intelligent aux frontières proposé par Marine, ferait, d’après ses adversaires, se recroqueviller la France ! « Plus c’est gros et plus ça plait » dit-on.

ATTENTION, manipulation !

Lire et relire à ce sujet le « révolutionnaire » Régis Debré (éloge des frontières).

Commentaire et extraits.

La Suisse, qui a des frontières contrôlées, est-elle recroquevillée sur elle-même ? La Suisse où siègent les Nations Unies et la Croix rouge internationale est-elle recroquevillée sur elle-même ? L’existence de frontières ne recroqueville pas un pays sur lui-même. La Chine communiste ou la Grande Bretagne capitaliste, avec leurs frontières sont-elles recroquevillées sur elles-mêmes ?

 

Il est vrai que la géographie et l’histoire sont désormais oubliés dans notre enseignement au rabais.

 

Les eurocrates et européïstes fous (dont Macron est l’héritier direct) , qu’ont-ils fait du beau rêve européen ?

L’espace Schengen a ouvert d’abord la porte à la concurrence entre pauvres. Les frontières ouvertes et la directive Bolkestein* ont mis en concurrence les travailleurs français et les travailleurs de l’ex-URSS au salaire deux fois moindre !!! Un des résultats est le chômage galopant chez nous : plus de 6 millions de chômeurs (12% de la population) à la charge de l’État qui n’en peut, mais !!! Et ne cesse d’emprunter pour donner l’illusion d’être encore riche… Avec 2200 milliards d’euros de dettes (100% du PIB !). Et désormais l’incapacité d’investir !!!

La plupart des chauffeurs routiers sont désormais roumains ou polonais. Beau résultat.

* la législation du travail qui s’applique à un salarié est celle du pays d’origine !!!

 

Alain de Benoist, le 17 juillet 2014, sur Boulevard Voltaire.

 « Les frontières étaient des écluses, elles deviennent des passoires… »

 

Régis Debray, sur l’intérêt des frontières

Dans l’éloge des frontières : « Le frotti-frotta civilisationnel provoque de l'eczéma. »

Dans l’emprise : « la souveraineté est l'ultime protection du faible. »

 

Jean-Patrick Grumberg, sur les murs.

Le tiers des pays du monde (65), a construit des murs pour se protéger.

 

http://www.dreuz.info/2017/02/05/est-ce-deplace-de-citer-les-65-pays-qui-ont-construit-un-mur-de-separation-a-qui-personne-ne-reproche-rien/?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed%3A+drzz%2FPxvu+%28Dreuz%29

 

« Les murs sont efficaces, la gauche le sait, pourquoi ne veut-elle pas l’admettre, pourquoi se focalise-t-elle sur certains murs ? »

« La réponse est simple : les immigrationnistes… pour satisfaire leur besoin frénétique de faire entrer autant de population du tiers-monde que possible, plus que ce qu’un pays peut absorber, afin de mettre l’économie à genoux, afin de répandre l’insécurité, de saigner les économies des habitants, de faire exploser la criminalité, pour tuer la civilisation blanche occidentale capitaliste et épanouie, la plonger dans le chaos, et ramasser ensuite les morceaux en se présentant en sauveur de l’humanité. »

IMPRESSIONNANT !

Commenter cet article

guy dorais 01/03/2017 19:51

Le premier mur,, et le plus grand jamais égalé a été le mur de Chine et il a protégé les Chinois des invasions des barbares,
LEurope, gouverné pr des élus très compétents a signé à Schengen la liberté totale de circuler à travers l'Europe sans aucun contrôle : si je commettais un crime en Espagne, je pourrais traverser les limites territoriale de six pays, pendant que la police d'Espagne me cherche sur son territoire. Je remercierais alors ces politiques généreux de me mettre à l'abri de la police espagnole.