Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Casanova

3994 - Un peu de bon sens, enfin ! Élevons le débat avec Henri Guaino (député LR), Michel Onfray (philosophe) et Georges Fennec (député LR), Nadine Morano (député LR).

Henri Guaino (député les Républicains, ex plume de Sarkozy). Entendu sur LCI ce matin.

  • Macron, il est le candidat de toute la classe politique qui a échoué.
  • Il ne faut pas une voix pour Emmanuel Macron.
  • S’il est élu, les Français se rendront compte qu’il est pire que Marine Le Pen.
  • Il est impossible de voter pour un homme qui prétend qu’il n’y a pas de culture française et qui accuse la France de crime contre l’humanité depuis l’étranger.
  • Il faut arrêter de caricaturer, Marine Le Pen n’est ni fasciste ni nazie.
  • Les politiciens sont enfermés dans leurs petites magouilles.

 

Michel Onfray (philosophe), sur LCI ce matin.

  • Macron est un pur produit de com’. Il a été lancé comme un produit commercial, comme sont lancés de nouvelles marques de papier toilette ou de lessives.
  • Macron n’a aucun programme il dit ce que les communicants lui disent de dire et adapte en permanence son discours. [Exemple. Lui le mondialiste, a emprunté le terme de patriote à Marine, à qui il déni maintenant d’être Patriote !!!)
  • Macron c’est du show-biz.
  • L’UMP et le PS ont annulé le référendum de 2005… on fait semblant d’être en démocratie. Ces deux formations politiques ne sont plus légitimes.

 

Georges Fennec (député LR)

  • Comment ma famille peut-elle appeler à voter pour Macron, alors que nous l’avons combattu pendant des années. Je n’appelle pas à voter pour Macron.
  • Le Front national, avec 8 millions d’électeurs est un parti comme les autres.

 

Nadine Morano (député LR)

Je ne m’associerai pas au front républicain.

3994 - Un peu de bon sens, enfin ! Élevons le débat avec Henri Guaino (député LR), Michel Onfray (philosophe) et Georges Fennec (député LR), Nadine Morano (député LR).
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article