Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Casanova

Le dégout !

Le dégout !

Sur AgoraVox.tv - Les Pinçon-Charlot analysent le cas Emmanuel Macron, "mandaté par l'oligarchie"

http://www.agoravox.tv/actualites/politique/article/les-pincon-charlot- -le-73277

Résumé : Macron la gauche caviar !

MACRON . Mais d'où sort-il ? Par Debout la France.

La NAUSÉE devrait vous "titiller" !!

Macron est énarque. A l’ENA, il a côtoyé Boris Vallaud (mari de Najat Vallaud-Belkacem) qui fut plus tard directeur de cabinet au ministère de l’Économie.

Macron est un franc-maçon Young leaders .

Macron est un ancien banquier de chez Rothschild.

Macron est millionnaire. Nous le savons grâce au redressement fiscal que le fisc lui a infligé au sujet de sa maison du Touquet estimée à 1,4 million d’euros.

Macron est soutenu par des dizaines de caciques de la politique (anciens ou actuels ministres, secrétaires d’État, députés, sénateurs, présidents de région ou de département, maires...) : François Patriat (PS), Bernard Kouchner (ancien ministre de gauche et de droite), Renaud Dutreil (UMP et créateur du RSI), Jean-Claude Boulard (PS), Jean-Pierre Sueur (PS), Corinne Lepage (qui a papillonné dans de nombreux partis), Nicole Brick (PS), Jean-Michel Baylet (radical de gauche, PDG du groupe La Dépêche ), Gérard Collomb (PS), Jean-Paul Huchon (PS, condamné pour prise illégale d’intérêt), Dominique Strauss Kahn, Daniel Cohn-Bendit...

Macron est soutenu par des financiers et des patrons : Alain Minc (financier, conseiller politique), Pierre Gattaz (patron du MEDEF), Claude Bébéar (milliardaire, fondateur d’AXA), Vincent Bolloré (milliardaire, propriétaire de l’institut de sondage CSA, actionnaire de Vivendi, Canal+...), Pierre Berger (pédé milliardaire, mécène historique du PS, copropriétaire de L’Observateur et Le Monde ), Bernard Arnaud (milliardaire, fondateur de LVMH, propriétaire de Radio Classique , Le Parisien et Les Echos ), Alexandre Bompard (millionnaire, patron de la FNAC et de Darty), Françoise Holder (millionnaire, fondatrice de Boulangerie Paul)...

Macron est aussi soutenu par deux patrons emblématiques des télécommunications : Xavier Niel (patron de Free, copropriétaire de L’Observateur , Le Monde , Publications de La Vie Catholique , Télérama ...) et Patrick Drahi (patron d’Altice qui est la holding luxembourgeoise de SFR-Numéricâble, propriétaire de L’Express , Libération , News Co , BFM TV , BFM Business , RMC ...).

Patrick Drahi habite en Suisse, possède un compte bancaire dans le paradis fiscal de Guernesey et a logé sa société à la Bourse d’Amsterdam. Lorsque Macron était secrétaire général adjoint de l’Élysée, Bouygues était en concurrence avec Numéricâble pour racheter SFR. C’est Macron qui a permis à Patrick Drahi d’avaler SFR. Et Drahi a depuis renvoyé l’ascenseur. Le banquier Bernard Mourad (Morgan Stanley), ami proche de Drahi, est aujourd’hui conseiller spécial du mouvement “En Marche” de Macron et s’occupe activement de sa campagne électorale.

Dans l’équipe de campagne de Macron, on trouve une flopée de diplômés de Sciences Po ou de HEC, cadres supérieurs dans de grands groupes, par exemple la société américaine de conseil McKinsey.

En 2016, Emmanuel Macron a été la personnalité qui a bénéficié du plus grand nombre de couvertures de magazines. Macron est un grand ami de Yves de Kerdrel (patron de Valeurs actuelles et dont le carnet d’adresses est copieusement garni de représentants de l’élite sociale). Macron organise depuis des années des diners mondains dans lesquels il invite la crème de l’establishment politico-médiatique.

Selon Marianne , Macron est allé à Londres obtenir des fonds financiers auprès des banques de la City.

 

Macron est-il honnête ?

Macron laisse entendre qu’il est issu de Normale Sup. Faux : Macron a échoué deux fois au concours d’entrée de l’École Normale Supérieure. Par contre, il était élève du lycée élitiste Henry-IV. Mais ce n’était pas un étudiant brillant. Un de ses anciens camarades a indiqué à Marianne que Macron “arrivait à utiliser suffisamment de mots savants pour donner le change” à l’oral.

Macron fait croire qu’il est docteur en philosophie. Le problème est que l’on n’a jamais retrouvé sa thèse. Il prétend alors qu’il n’a produit qu’un mémoire. Mais lorsque les journalistes de Challenges interrogent son supposé directeur de mémoire, le professeur de philosophie Étienne Balibar, celui-ci répond “ne pas avoir de souvenir ni de trace de cet épisode”.

Le 6 avril 2016, Macron lance son mouvement “En Marche” par un clip vidéo mettant en scène la diversité et les talents de la population française. Mais le lendemain, Yann Barthès, présentateur du Petit journal, révèle la supercherie : le clip de Macron n’est qu’un copier-coller de vidéos étrangères, notamment américaines. Par exemple, une supposée Française est en réalité une Américaine figurant dans un clip de campagne des primaires démocrates de Bernie Sanders.

Le 10 avril 2016, au JT de France 2, Macron affirme que son parti En Marche a dépassé les 13000 adhérents. Baliverne! Le Canard enchaîné révèlera le 12 avril qu’en réalité il ne s’agissait que de 13000 visites d’internautes sur le site de Macron.

En juin 2016, le ministre Macron ouvre le capital de l’aéroport de Toulouse. Macron affirme qu’il ne s’agit pas d’une privatisation, car les investisseurs chinois n’acquerront que 49,9% du capital. L’État garde 10% et les collectivités locales possèdent le reste. Mais Médiapart révèlera l’existence d’un pacte secret d’actionnaire liant l’Etat, non pas aux collectivités publiques, mais aux Chinois et qui leur donne les pleins pouvoirs.

Le 11 août 2016, dans une interview à Paris Match , Macron prétend qu’il dialogue régulièrement avec l’intellectuel tunisien Abdelwahab Meddeb au sujet de la religion et de la place de l’islam en France. Les journalistes de Match (trop occupés à faire la promotion de Macron ?) ne vérifient pas. Heureusement pour la vérité, le rédacteur en chef de TV5, Xavier Marquet, éventera le mensonge : Meddeb est décédé depuis deux ans !

Selon le livre Dans l’enfer de Bercy , Macron aurait utilisé 120.000 euros d’argent public pour financer sa campagne électorale.

 

Macron a-t-il l’étoffe d’un homme d’État ?

Laissons répondre Jacques Attali (qui fut pourtant un de ses premiers supporters en 2012) :

Jacques Attali (dans Challenges du 13 mai 2016) : “Macron n’incarne que le vide”.

Conclusion :

On le constate, Macron est un pur produit du système. D’autre part, il est trop beau et trop parfait pour être vrai. On se demande si Macron n’est pas pas un leurre, un masque, un avatar ? Un concept markéting de l’oligarchie politico-médiatico-financière, un faux candidat anti-système façonné pour capter les voix des électeurs écœurés par les politiciens traditionnels et avides de nouveauté ?

 

BONNE DIGESTION ! En espérant que ça ne vous restera ps sur l'estomac.

 

Commenter cet article