Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Casanova

4136 - Chers amis… réflexions hospitalières nocturnes !

Au sortir d’une semaine d’examens à l’hôpital… et avant de recommencer ( !), de retour pour un temps devant mon clavier flou, recevez quelques nouvelles de mes réflexions nocturnes ( !).

 

Depuis une semaine donc, je n’ai pas vu la télé, ni écouté la radio, ni lu les journaux. Donc, premier constat, la vie peut continuer sans un suivi quotidien de l’actualité et sans une dose de propagande quotidienne.

 

Quoi qu’il en soit, quelques rumeurs sur « le sort du monde » me sont parvenues.

 

1 - Le G20 de Hambourg aurait porté essentiellement sur le changement climatique de la terre.

NB. Faute de mieux pour s’entendre sur les misères du monde, les grands font de la comédie. C’est un leurre ! Les vrais problèmes du monde sont ailleurs. Si possible j’y reviendrai.

 

2 - Notre président E.M, est toujours en brillante activité de représentation et communication.

NB. Il n’y a rien à y redire, c’est son rôle. Le problème est «dans quel objectif ? »

 

C’est là qu’il faut que je vous livre une de mes réflexions hospitalières nocturnes.

 

3 – Englués que nous sommes dans les problèmes de le vie quotidienne, certaines évolutions majeures du monde ont tendance à nous échapper.

 

NB 1. Jusqu’ici, il faut constater après Paul Valéry, que toutes les civilisations sont mortelles.

 

NB 2 – Pour essayer d’y voir clair malgré une complexité qui peut apparaître infinie, le cadre de nos réflexions me semble être le suivant, pour résumer à l’extrême dans une première phase : trois « politiques » humaines planétaires globales sont à l’œuvre :

 

1 – De la tribu à la nation.

Les sociétés humaines existantes, dans lesquelles nous vivons, sont toutes issues de TRIBUS primitives, plus ou moins ethno-raciales à « culture » spécifique. L’évolution a donné de grands ensembles « typés » : Afrique, Europe, Asie… où s’identifient des NATIONS. La politique de nos dirigeants s’inscrit pour l’essentiel visible dans cette filiation et continuité. C’est notre combat quotidien… Pour lequel nous votons.

 

2 – Le mondialisme. La formation des empires, dont le dernier en date, celui de l’argent-roi, a vocation à la domination d’un monde « unifié » et unique.

Depuis toujours, les hommes ont cherché à constituer des EMPIRES territoriaux : des Pharaons aux Incas, en passant par les Mongols, les Grecs et les Romains.

Cependant, depuis le XVIe siècle, avec l’empire britannique, un nouvel empire anglo-saxon  « mondial » s’installe, issu « du culte du veau d’or », c’est l’empire du Dieu argent. SANS CONTRÔLE populaire ou démocratique, mais entre les mains d’une oligarchie planétaire apatride (la fin des tribus et des nations). Cet empire a des figures de prou discrètes, qui avancent masquées, mais avec grande efficacité. Il s’agit des « banques centrales », dites indépendantes du pouvoir politique. Comme la BCE (Banque centrale européenne) ou la Banque Goldman Sachs (notons que le président de la BCE est issu de cette dernière).

La seule finalité visible de ces banques est la spéculation financière et l’accumulation de l’argent sans soucis sociaux ni sociétaux. Sans préoccupation de frontières, c’est un empire mondial, fondé sur la finance et le profit pour une oligarchie. Ces banques ont pour technique de contrôle du pouvoir territorial, de veiller à la mise en place de responsables politiques, à leur botte. Il semble bien que leur dernier succès en date fut de faire élire Emmanuel Macron président de la République française.

 

3 – La OUMMA. C’est la formation de la Oumma, la communauté des croyants, soumise au dieu ALLAH.

 

Il s’agit là encore d’un empire, parti des sables du désert d’Arabie, il y a 1400 ans et qui regroupe actuellement près de 2 milliards d’individus soumis, majoritaires dans 57 pays du monde.

 

4 – Les nations sous tutelle agressive.

C’est ainsi que par la prédation (Empire de l’argent-roi) ou la terreur (empire d’Allah), les agents des deux empires agressifs sont à l’œuvre pour contrôler et faire évoluer les États-nations à tailles et spécificités humaines, vers des modèles unifiés, faisant abstraction de la richesse de la variété humaine… Car si tous les humains sont égaux en droit, il ne sont pas des clones et prétendre à leur « égalité » absolue (genre, comme races ou groupes ethniques…) ressort de la science fiction, du délire et même de la démence. L’Homme étant unique est inégalitaire par essence.

Les « humanistes » issu du siècle des Lumières sont ainsi les alliés objectifs des deux empires. En France leurs actions sont bien identifiables, d’une part par les bobos-gays-mondialistes, droits-de-l’hommistes et d’autre part par la communauté arabo-musulmane socle (ou cinquième colonne) de la Oumma.

 

5 – Notre microcosme national, la France.

Avec les vacances, la disparition des partis politiques traditionnels et le gloubiboulga macronien, « Tout va très bien madame la marquise ».

 

Au diable les 10 millions de pauvres, les 10 millions de chômeurs, la dette française à 100% du PIB (outil de l’empire de l’argent pour tenir le pays). Notre Premier ministre annonce comme « un devoir pour la France » (pourtant infime partie du monde) la venue de centaines de milliers de migrants (armée de l’empire d’Allah). Et qu’importe la présence sur notre territoire de déjà 25 000 islamistes fichés-S, prêts à l’action violente.

Les bobos droits de l'hommistes, eux, ont programmé une pièce de théâtre au festival OFF d'Avignon, dont le héro est Mohamed Mérah, le tueur d'enfants juifs et de militaires français ! No limit dans la provoc !

 

Voilà chers amis quelques une des réflexions hospitalières nocturnes que je livre à votre méditation.

 

À suivre, je l’espère.

Commenter cet article

trublion 15/07/2017 07:14

j' ai remarqué que l' ambiance était plus chaude pendant le défilé entre trump et macron, qu' entre macron et le général, ce qui me fait dire qu' avant de penser au monde, il faut régler les problèmes de la France !
Nous avons besoin de conserver notre unité et notre culture si nous voulons continuer d' exister.
Soigne toi bien, et passe une bonne fin de semaine

Casanova 15/07/2017 12:00

MERCI !

Clémence Parodi 14/07/2017 22:07

Bravo pour cette analyse et ces réflexions post hospitalière. Je vous souhaite une bonne et forte santé ainsi qu'un promt retablissement et surtout ne vous arrêtez pas d'écrire. Nous avons besoin de vous. je vous embrasse, Clémence

Casanova 15/07/2017 12:00

MERCI !