Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Casanova

EXTRAIT complété de l'article n° 992

 

Venant d'Espagne, les musulmans sont entrés pour la première fois en 714 dans ce qui était la France à l’époque.

Ils se sont emparés de Narbonne , qui est devenue leur base pour les 40 années suivantes ( c'est Pépin le Bref, un fils de Charles Martel, qui reprit Narbonne en 759 au arabo-musulmans), et ont pratiqué des razzias méthodiques. Ils ont ravagé le Languedoc de 714 à 725, détruit Nîmes en 725 et ravagé la rive droite du Rhône jusqu’à Sens.

En 721, une armée musulmane de 100.000 soldats mit le siège devant Toulouse, défendue par Eudes, le duc d’Aquitaine. Charles Martel (souverain des Francs, grand-père de Charlemagne) envoya des troupes pour aider Eudes. Après six mois de siège, ce dernier fit une sortie et écrasa l’armée musulmane qui se replia en désordre sur l’Espagne et perdit 80.000 soldats dans la campagne.

On parle peu de cette bataille de Toulouse parce qu’Eudes était mérovingien. Les capétiens étaient en train de devenir rois de France et n’avaient pas envie de reconnaître une victoire mérovingienne.

Les musulmans ont conclu alors qu’il était dangereux d’attaquer la France en contournant les Pyrénées par l’est, et ils ont mené leurs nouvelles attaques en passant à l’Ouest des Pyrénées. 15.000 cavaliers musulmans ont pris et détruit Bordeaux, puis les Pays de la Loire, et mis le siège devant Poitiers, pour être finalement arrêtés par Charles Martel et Eudes à vingt kilomètres au nord de Poitiers, en 732.

   

Observations

1° En 1851, l'historien anglais, Sir Edward Shepherd Creasy, a retenu la bataille de Poitiers, comme une des 15 batailles ayant changé le cours de l'histoire.

 

2° Faut-il demander aux arabo-musulmans de se repentir de ces longues années où ils ensanglantèrent le sud de la France ?

 

 


 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article