Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Casanova

 

Vocabulaire.

Lorsqu’une entreprise est en difficulté, soit elle est mise en liquidation judiciaire, si elle ne peut être sauvée, soit elle est mise en redressement judiciaire si la situation n’est pas désespérée.

 

Pour les Etats l’équivalent de cette dernière procédure est le moratoire.

 

Le moratoire consiste à suspendre l’exigibilité des créances, ou des mesures  létales pour le pays.

 

1- Finances.

Le constat de base est simple, aujourd’hui en France tout l’impôt sur le revenu ne suffit plus à rembourser les intérêt de la dette. Donc, sauf à se lancer dans une course à l’austérité « à la grecque », il faut trouver autre chose.

 

Autre chose c’est d’abord rassurer les créanciers : « vous serez  remboursé ». Ensuite c’est discuter, avec les créanciers, les banquiers, de nouvelles modalités de remboursement.

Rappel 1 : sur les 140 milliards d’Euro « donnés » à la Grèce, seuls 10 % sont entrés dans les caisses de l’Etat, le reste est allé aux banques « qu’il faut sauver ». Obama a fait de même aux Etats Unis (700 milliards ont été injectés dans le système bancaire « pour le sauver »), idem avec l’Espagne, idem avec la France même si nos dirigeants nous masquent la vérité.

Rappel 2 : la France a déjà versé 1400 milliards d'eurod d'intérêts de sa dette. Les créanciers n'ont pas été spoliés jusqu'ici.

 

Il faut donc arrêter cette spirale infernale.

 

Qu’attendent donc les gouvernements en difficulté pour décréter, en concertation, un moratoire sur le remboursement des dettes, assorti d’une juste politique de rigueur budgétaire.

 

Le système actuel est devenu fou et mène l’Europe à la catastrophe et à sa perte.

 

2 - Sur l’immigration « c’est du pareil au même », l’intégration est bloquée. Il faut donc arrêter la marche folle du système d'immigration et de naturalisation à outrance. C’est du simple bon sens.

 

Donc quelques suggestions :

  • Moratoire sur le remboursement des dettes. Remboursements remis à plus tard, le temps d’assainir réellement la situation.
  • Moratoire sur l’immigration et pour le droit du sol : soit arrêter l’immigration, jusqu’à ce que l’intégration de ceux qui sont déjà là soit achevée.
  • Moratoire sur la tolérance. Tolérance zéro pour ceux qui détournent la loi de 1905, ou ceux qui ne respectent pas une stricte laïcité …
  • Moratoire sur les "promesses du président". Il n'a pas été élu sur ses promesses mais sur le rejet de Sarkozy ! Quelqu'un pourrait-il l'expliquer au gouvernement ?

 

 


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article