Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Casanova

Voir aussi mon article n° 312 du 28 mai 2010

Légitime défense (http://www.legifrance.gouv.fr) :

« N'est pas pénalement responsable la personne qui, devant une atteinte injustifiée envers elle-même ou autrui, accomplit, dans le même temps, un acte commandé par la nécessité de la légitime défense d'elle-même ou d'autrui, sauf s'il y a disproportion entre les moyens de défense employés et la gravité de l'atteinte. » Sauf l’homicide volontaire.

D’après Wikipédia (http://fr.wikipedia.org/wiki/Ubu_roi) :

« Ubu roi est une pièce de théâtre d'Alfred Jarry, publiée le 25 avril 1896. Son nom pourrait être inspiré de celui de la tragédie de Sophocle, Œdipe Roi. Cette pièce est considérée comme précurseur du mouvement surréaliste et du théâtre de l'absurde. Jarry y mêle provocation, absurde, satire, parodie et humour gras. »

Exemples récents illustrant "la mort ou la prison"

·      Deux gendarmes femmes, sont tuées par un voyou connu des services de police, elles n’ont pas utilisé leur arme de service pour se défendre. Elles sont mortes mais ont été décorées à titre posthume.

·      Un résident d’une cité, tire de sa fenêtre sur un voyou mettant le feu à sa voiture, le voyou court toujours, mais le tireur est en prison.

·      Un bijoutier tue le malfaiteur qui le menaçait d’une arme de poing. Il est en prison.

·      Un bijoutier de Cannes est tué par un malfaiteur. Les voyous courent toujours.

·      Une avocate de Marseille a été égorgée dans son cabinet, elle ne s’est sans doute pas défendue. Le meurtrier court.

·      Après la mort d’un policier municipal abattu par des criminels à la Kalachnikov, les policiers sont autorisés à utiliser le pistolet Taser (portée 10 mètres) contre des criminels munis d’armes de guerre. C’est pas très rationnel en terme d’efficacité.

·      Un gendarme a qui j’avais demandé le renouvellement d’une autorisation de détention d’arme de défense, m’a déclaré très intelligemment « vous n’avez pas à vous défendre vous-même »… et a émis un avis défavorable à la détention d’une arme pour laquelle les autorisations m’étaient régulièrement renouvelées depuis 40 ans !

Si vous êtes agressé, ou si votre famille est agressée, vous avez le choix, soit vous vous laisser occire, parfois avec barbarie, ou alors vous pouvez prendre vos dispositions pour aller en prison. Cruel dilemme ! N’est-ce pas ?

 

 

 

 

 

Commenter cet article