Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Casanova

Les médias semblent s’inquiéter d’un prochain retrait du Royaume-Uni de la Communauté européenne.

·      Ils oublient ainsi que la GB est entrée en Europe communautaire pour pouvoir la contrôler. Elle n’en est pas un membre fondateur. Ils ne sont pas dans l’Euroland, ni dans l’espace Schengen. Que la GB est plus américaine qu’européenne.

·      Ils oublient que, même si tout n’est pas négatif dans les propositions, des britanniques, ils ont, quel que soit le parti au pouvoir (travaillistes ou conservateurs), une politique ultra-libérale (depuis toujours).

·      Ils oublient que ce sont les britanniques qui sont les champions du monde des paradis fiscaux. Exemple : plus de 100 000 entreprises off-shore sont enregistrées aux îles Vierges britanniques. Sans parler es îles anglo-normandes…

·      Ils oublient que parmi les derniers scandales financiers en date la Grande Bretagne était en pointe avec la manipulation du Libor, les scandales HSBC et Standard Chartered…

·      Ils oublient que les Britanniques, fortement appuyé par les Américains, font tout leur possible pour intégrer la Turquie dans l’Europe communautaire, d’une part pour élargie leur marché et d’autre part pour affaiblir la Communauté Européenne.

·      Ils oublient que le modèle communautariste anglais (dont veulent s’inspirer nos dirigeants) a démontré son fiasco lors des attentats de Londres en 2005.

·      Ils oublient aussi Azincourt, Trafalgar, Aboukir, Waterloo, Mers el-Kébir et Fachoda…

 

Bref la Grande Bretagne est bien un pays européen, nous avons réalisé avec elle le Concorde, mais elle est tellement spécifique, qu’il n’y aura pas de raison de pleurer si elle quitte la communauté européenne.

 

NOTES DE LECTURE

Avis d’un banquier autorisé sur le système financier anglais :

« Le système bancaire moderne fabrique de l’argent à partir de rien. Ce processus est peut-être le tour de dextérité le plus étonnant qui fut jamais inventé. La banque fut conçue dans l’iniquité et est née dans le pêché. Les banquiers possèdent la Terre. Prenez la leur, mais laissez-leur le pouvoir de créer l’argent et, en un tour de mains, ils créeront assez d’argent pour la racheter. Ôtez-leur ce pouvoir, et toutes les grandes fortunes comme la mienne disparaîtront et ce serait bénéfique car nous aurions alors un monde meilleur et plus heureux. Mais, si vous voulez continuer à être les esclaves des banques et à payer le prix de votre propre esclavage laissez donc les banquiers continuer à créer l’argent et à contrôler les crédits. »

Sir Josiah Stamp,
Directeur de la Banque d’Angleterre 1928-1941,
2ème fortune d’Angleterre
 

 

Commenter cet article