Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Casanova

Un historien algérien, dont je n’ai pu noter le nom, étant en voiture, a terminé son interview, sur France info vers 18H30, par « la colonisation française en Algérie a été destructrice » !

 

Chez moi on dirait que c’est un historien à la mode zouzou.

 

La colonisation française aurait été destructrice. Soit. Destructrice de quoi monsieur "l'historien"?

Ma réponse je l’emprunte (en partie) à madame Maryse Joissains-Masini, maire d’Aix-en-Provence, publié en mars 2012.

SOURCE : http://joissainsmasini2012.com/algerie-sexcuser-de-quoi/683

 ALGÉRIE : S'EXCUSER DE QUOI ?
« 
La France a été accusée par M. ERDOGAN, Premier Ministre turc, d'avoir commis un génocide en Algérie.

Rappelons donc :

l'identité algérienne n'a jamais existé avant 1830
L'Algérie, c'était le Maghreb, de la Libye au Maroc. Les populations qui y vivaient, d'origine phénicienne, berbère et romaine, étaient avant le 8ème siècle, pour la plupart, chrétiennes
Ce sont les arabes, nomades venant du Moyen Orient qui ont envahi le Maghreb et converti de force, par le sabre et la torture, toutes ces populations.
Puis les turcs envahirent le Maghreb pendant 3 siècles, maintenant les tribus arabes et berbères en esclavage, les laissant se battre entre elles, prélevant de force la dîme et ne construisant RIEN, et ce, volontairement, permettant ainsi un trafic d'esclaves chrétiens.
Vous n'êtes pas sans ignorer, Monsieur HOLLANDE, qu'au 16ème siècle, 30 000 esclaves étaient maintenus enchaînés à Alger. Ce sont les beys d'Alger (nommés par les turcs) qui se maintenaient par la ruse, la force et c'est bien ceux de Constantine qui se vantaient (n'est-ce pas?) d'avoir fait trancher  12 000 têtes pendant leur règne !

Et il faudrait donc que la France s'excuse ?
S'excuser de quoi ?

  • s'excuser d'avoir débarqué à Sidi  Ferruch en 1830 pour  chasser le colonisateur ottoman, détruire ses  repaires, libérer ses esclaves, affranchissant ainsi de votre joug les tribus  berbères et arabes
  • s'excuser d'avoir fait soigner toutes  ces populations dès 1830 par des médecins militaires français, amenant ces  populations du Maghreb chiffrées à moins d'un million en 1830 à plus de 10  millions en 1962 !  

Car ce sont bien les services de santé militaire qui ont ouvert des centres de soins à la population civile et qui consultaient gratuitement la population. Savez-vous qu'en 1962 on comptait plus de 160 hôpitaux dans le pays et que la faculté de médecine d'Alger était la 2ème de France ?

  • s'excuser d'avoir respecté la langue  arabe et la religion musulmane. Ce que n'avaient pas fait les arabes forçant  les berbères chrétiens à s'islamiser pour ne pas être tués.
  • s'excuser  d'avoir drainé, asséché, fertilisé un sol à l'abandon depuis des  siècles, et ce au prix de nombreuses vies,

Car il  faut savoir qu'en 1830, à l'arrivée des français, l'agriculture en était restée au Moyen-Age et il faudrait s'excuser d'avoir créé une agriculture riche, prospère, exportatrice, d'avoir fait de la Mitidja le grenier à fruits et légumes de l'Algérie quant aujourd'hui on sait que ce pays doit importer la plupart de ses produits car cette immense plaine  a été transformée en friche! Et il faudrait aussi demander pardon pour les nombreux établissements de formation agricole extrêmement performants qui fournissaient jusqu'en 1962 des cadres à tous niveaux ?

  • s'excuser d'avoir résolu le problème  de l'eau dont dépendait l'avenir de ce pays. C'est bien l'armée française qui  dès 1830 domestiquait les oueds, constituait des réserves d'eau, créait un  réseau de canaux d'irrigation, stabilisait les sols. Et il faudrait demander  pardon  pour ce pays qui fut entièrement irrigué, assaini et où la  plupart des villes et des villages étaient alimentés en eau potable par les  pieds-noirs et tout cela fut aussi possible  grâce à la construction de  12 barrages ?  
  • s'excuser  d'avoir créé un réseau routier de 54 000 kms, d'avoir construit 23  ports, 23 aéroports, 34 phares. D'avoir installé des bureaux de poste dans  tout le pays, et d'avoir essaimé le territoire de milliers de kilomètres de  chemin de fer
  • s'excuser  d'avoir multiplié les écoles sur tout le territoire, d'avoir  alphabétisé, d'avoir enseigné les règles d'hygiène et les principes médicaux  fondamentaux, ce qui a fait dire à l'écrivain kabyle Belkacem Ibazizen   :« la scolarisation française a fait faire aux arabes un bond de 1000 ans  ».

Alors oui, Monsieur HOLLANDE, de tous les peuples qui sont passés en Algérie, seuls les Français ont laissé un bilan positif.

  • Les vandales  n'apportèrent rien au pays sinon la désolation,
  • Les arabes apportèrent  la religion islamique mais n'apportèrent rien de la brillante civilisation de  Damas.
  • Quant aux Turcs, ils  firent régresser ce  pays sur tous les plans et c'est bien l'état  moyenâgeux couplé à une piraterie intense qui incita la France à  intervenir.

Alors oui !, je dirai, à l'instar de Ferrat Abbas : « La France n'a pas colonisé l'Algérie, elle l'a fondée. »
[…]  

 

Observations

  • -       La repentance et les excuses ça suffit !
  • -       La formation des historiens algériens, à la mode soviétique, est à revoir.
  • -       Tous les jours on nous parle des ces intellectuels qui approuvent la repentance, ceux-là doivent savoir lire qu’il mettent en balace les destructions des Français pendant 130 ans et les créations szq Algériens depuis 50 ans, alors qu’ils ont bénéficié de la manne pétrolière et gazière.
  • -       Phrases d’écrivains ou politiques algériens à méditer : Ferrat Abbas : « La France n'a pas colonisé l'Algérie, elle l'a fondée. » Belkacem Ibazizen   :« la scolarisation française a fait faire aux arabes un bond de 1000 ans  ». Boualem Sansal : « En un siècle, à force de bras, les colons ont, d’un marécage infernal, mitonné un paradis lumineux. Seul, l’amour pouvait oser pareil défi… Quarante ans est un temps honnête, ce nous semble, pour reconnaître que ces foutus colons ont plus chéri cette terre que nous, qui sommes ses enfants». Boualem Sansal,encore : « Cent trente-deux années de colonialisme pour aboutir à ça, une dictature à la Bokassa ».Malika Sorel : « Mes origines [algériennes] me permettaient, peut-être, de dire que la véritable victime de l’immigration est le peuple français. »
  • Renault va construire une usine en Algérie, comme au Maroc. Çà c’est bon pour les employés français. N'est-ce pas ? C’est toujours ça de perdu pour ce voyage en Algérie. L’implantation se fera à Oran. Vous savez, Oran la deuxième ville du pays, où le cimetière français a été profané, la ville où ont disparu en 1962 des milliers de harkis et des centaines de pieds-noirs enlevés et sauvagement exécutés, après la signature de la fin des hostilités, le 19 mars. Date symbolique retenue par notre gouvernement avisé, comme date de commémoration de la fin de la guerre d'Algérie . En totale opposition avec l'avis de toutes les associations de harkis, de pieds-noirs ou d'anciens combattants (sauf une ). Terrible n'est-ce pas ?
  • Le peuple, lui cherche à quitter le pays. Tout est dit dans le dessin de Plantu dans le monde d'aujourd'hui.
  •  
  • Algerie-Visas.jpg
  •  
  • -       Alors, la repentance et les excuses ça suffit !

 

 

 

   

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Commenter cet article