Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Casanova

Le 24 décembre, veille de Noël, naissance de Jésus-Christ réputée à minuit. Peu importe que la date ne soit pas établie rigoureusement.

 

Tout d'abord, tous mes vœux de sérénité.

 

Ensuite, malgré la trêve qui s’impose, voici une réflexion reçue ce jour de « Maurice D. » , transmises par Jacques.

EXTRAIT.
« Le  10 décembre 1948, au Palais de Chaillot à Paris, les 58 membres de l'Assemblée  Générale des Nations-Unies signaient la Déclaration Universelle des Droits de  l'Homme (DUDH).
Elle  a ensuite été ratifiée par tous les Etats qui ont rejoint l'ONU.
Cette  déclaration est l'un des piliers qui constituent le socle des valeurs défendues en France et par la France depuis  bientôt 70 ans, avec les valeurs républicaines issues de la Révolution et un  vieux fond de valeurs chrétiennes. »
« En  ce jour de Noël, quel sujet plus noble pouvions nous traiter que celui des  Droits de l'Homme ? Ceux qui ont été génialement inspirés par les philosophes  des Lumières, qui ont reconnu et forgé la dignité du citoyen et la liberté des  peuples, ceux qui ont éclairé la Guerre d'Indépendance américaine, la  Révolution Française, ceux enfin qui furent gravés dans le marbre de  l'Organisation des Nations Unies, et repris dans notre Constitution. Ces  fameux Droits de l'Homme, qui puisent au plus profond des racines et de la  culture judéo-chrétienne de notre vieille Europe, quoi qu'en disent ceux qui  les nient ou les méprisent, soyons en fiers, et portons les haut et fort. Ils  sont à la fois le drapeau, l'hymne et le texte sacré de notre civilisation, de  notre culture, de notre morale.

Mais nous parlons là des vrais Droits de  l'Homme*. Pas de ceux qui sont évoqués par des aventuriers sans scrupule**, qui  ne les invoquent que pour justifier leurs stratégies d'abandon et de  destruction d'un pays qu'ils haïssent, les oubliant allègrement quand il  s'agit de sauvegarder leurs minables petits intérêts corporatistes, pour ne  pas dire "de classe".

 

*OBSERVATION.

Ceux inscrits dans notre Constitution, comme la liberté de pensée et d’expression.

**OBSERVATION.

et des associations (indemnisées aux frais de tous les contribuables : MRAP, LICRA, SOS Racisme…) qui à tout propos traduisent en justice, , ceux qui ne s’expriment pas selon le dogme dominant (Zemmour et tant d’autres).

OBSERVATION

Noël c'est la fête de la famille : un père, une mère, un enfant.

Refusons la légalisation de la "famille" de deux pères, ou deux  mères (sauf aléas imprévisibles de la vie) et des enfants procréés on ne sait où et avec on ne sait qui.

Refusons le mariage "pour tous". Les enfants ne sont pas des animaux de compagnie.


 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article