Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Casanova

 

Deux poids deux mesures. Le ministre Vallaud-Belkacem récidive et fait la promotion du mariage gay dans un collège public. Elle était accompagnée d’associations gays et lesbiennes !

SOURCE : http://www.lemonde.fr/societe/article/2013/01/05/vallaud-belkacem-accusee-de-faire-la-promotion-du-mariage-gay-dans-les-colleges_1813322_3224.html#xtor=EPR-32280229-%5BNL_Titresdujour%5D-20130106-%5Btitres%5D

 

Ainsi, alors que Vincent Peillon, ministre de l’éducation nationale, stigmatise l’enseignement privé pour sa prise de position contre le mariage de paires d’humains (2 hommes ou deux femmes), dans le public il serait possible de faire de la propagande pour le mariage et l’adoption d’enfants par les homosexuels.

Nous n’avons pas longtemps à chercher l’erreur. Le « Polit Buro » a tous les droits. Nous sommes bien dans un système où ceux qui sont au pouvoir veulent en jouir en tous domaines, y compris celui du dogme. Il faut dire qu’ils savent depuis longtemps ne pas subir les conséquences de leurs actes (du sang contaminé de Fabius au vaccin H1N1 de Bachelot, sans parler des innombrables turpitudes financières).

Ils veulent le mariage pour tous ! N'est-ce pas ? Demain on mariera des trios ou des quatuors au nom de l'égalité !  Nos dirigeants ont-ils entendus parler du tourisme sexuel ? Ont-ils entendus parler du Cap d'Agde et autres lieux spéciaux où le sexe est roi, et seulement le sexe ? Il faudrait qu'ils se documentent pour savoir jusqu'où peuvent aller les turpitudes humaines (et pas seulement dans la littérature).


 

RAPPELS :

·      Les enfants ne sont pas des animaux de compagnie.

·      Personne n’empêche les homosexuels, pédés, tafioles, tantes, lesbiennes… de vivre leur sexualité comme ils l’entendent. Ils bénéficient d’ailleurs du PACS. Mais le mariage est un acte sociétal et l’adoption d’enfant est depuis très longtemps une disposition très encadrée pour prévenir les dérives. Marier les homos (et par voie de conséquence permettre l’adoption d’enfants par les gays, pédés, tantes, tafioles, lopette, pédale, tapette, tantouze…), c’est ouvrir le boite de Pandore et entrer dans la logique de l’enfant animal de compagnie.

·      Inutile d’aller chercher des exemples idylliques d’un côté et catastrophiques de l’autre. On parle de cas généraux.

·      Un petit dessin ou une photo valant mieux qu’un long discours, les trois photos ci-dessous résument bien la situation. Que les ministres s’occupent de leur mission propre, où ils ont beaucoup à faire.

 pedophilie

Gay

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

papas-gays

Ils sont pas mignons ces deux là ?

L'enfant n'est pas un animal de compagnie. Il doit pouvoir identifier son père et sa mère pour sa structuration. Quel est celui des deux qui répondra à la petite fille, lors de ses premières règles ?

 

 


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Vincent 22/08/2013 12:07

Ces commentaires sont d'un niveau bas. "Propagande gay" ? moi je ne vois que de la propagande homophobe... En France on marie bien les couples étrangers alors pourquoi pas les couples de même sexe
?
Et contrairement aux pensées, on entend plus parler de couples hétéros dont l'enfant a été maltraité que de couples LGBT... Alors avant de dires vos conclusions hâtives et sans fondement il faut se
renseigner...
Quelque chose a en répondre ? vous avez mon Courriel.

Cordialement
Botteau Vincent

Casanova 22/08/2013 16:27



Bonjour,


Merci de votre commentaire, sur l'article 1102, déjà ancien.


je vous réponds dans un article daté du 22 août 2013, mais sachez que j'ai écrit un pamphlet sur le sujet, dont je vous envoi un résumé sur votre courriel.


Présentation du pamphlet intitulé : Développement durable versus mariage des homosexuels.





En 2013 les « élites » françaises affirment que le mariage des humains de même sexe est un progrès  démocratique et sociétal. C’est rationnellement, naturellement et humainement faux. C’est ce que tente de montrer l’auteur.


Tout d’abord, il confronte le mariage des homosexuels au paradigme du développement durable et des exigences naturelles.


Ensuite il évoque la position des religions du monde qui, aucune, n’admet le mariage des homosexuels.


Enfin dans une brève synthèse il confirme son opposition au mariage des homosexuels, qui est pour lui un non-sens naturel et sociétal absolu,
qui tient du caprice et d’une doctrine égalitariste et non du bon sens.