Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Casanova

 SYRIE

Dès son accession à la présidence de la République, François Hollande a pris le parti des islamistes en guerre contre le « dictateur » plus ou moins laïc, Bachar el-Assad, défenseur des minorités syriennes.

Voici ce qu’en pense un ex-officier de nos services secrets (DGSE) :

SOURCE : Quand la communauté du renseignement se rebelle contre la stratégie suicidaire de la France en Syrie 

http://www.afrique-asie.fr/menu/moyen-orient/4596-quand-la-communaute-du-renseignement-se-rebelle-contre-la-strategie-suicidaire-de-la-france-en-syrie.html

 «… erreurs commises par la France :

- Le ralliement à la politique américaine d’alliance avec les islamistes, sans tenir compte des intérêts historiques de la

France en Syrie.

- Le renoncement à la précieuse mine syrienne de renseignements que lui fournissaient les services anti-terroristes syriens et qui protégeaient la France du terrorisme depuis de nombreuses années.

[…]

« Les services de sécurité syriens ont épargné à la France, à plusieurs reprises, de terribles catastrophes que des terroristes d’origines arabes s’apprêtaient à provoquer. Seuls les renseignements fournis par les services syriens nous ont permis de les déjouer et de sauver des vies innocentes. »

[…]

 

TURQUIE

A la suite de l’assassinat de 3 militantes kurdes, à Paris, les commentaires télévisuels ont eu de quoi laisser rêveur, commentaires du genre de (sur le fond sinon sur la forme), la Turquie ne peut être derrière ces assassinats, ce qui compromettrait son entrée dans l’Union européenne (phrase plusieurs fois répétée). Ainsi malgré le contexte français et européen socialement et économiquement difficile, bien que Jacques Delors lui-même estime ENFIN, que la Grande Bretagne doit envisager sa sortie de l’Union, les commentateurs télévisuels incitent à penser que la Turquie va entrer dans l’Europe. Dans l'intérêt de qui ? Certainement pas du peuple, qui voit son niveau de vie baisser, ses emplois quitter la France et son territoire de plus en plus envahi de pauvres du sud qu'il faut aider.

UN RAPPEL, parmi d’autres : la Turquie (en voie de théocratisation) n’est pas un pays européen et occupe militairement la moitié de Chypre, pays membre de l’UE.

C'est déjà par la Turquie que pénètrent des cohortes d'immigrés en Grèce, malgré l’existence d’une frontière. Imaginez ce que serait l’invasion sans frontière !

 

TUNISIE

SOURCE : http://www.tunisienumerique.com/tunisie-projet-de-destruction-et-delimination-des-mausolees/160894

 

« Les agressions contre les mausolées et les tombes d’hommes saints et autres marabouts, se suivent et se ressemblent.

Après les incendies qui avaient visé des mausolées célèbres, et les destructions perpétrées sur d’autres sites moins célèbres, comme ce fut le cas pour le dôme d’un marabout inconnu, qui se trouve du côté de l’hypermarché « Carrefour », après les menaces perpétrées contre le mausolée du compagnon du prophète, Abou Zamaâ Al Balawi à Kairouan… Le weekend dernier a été riche en évènements, avec l’attaque de deux mausolées voisins, de la banlieue nord de Tunis, Sidi Abdelaziz à La Marsa et Sidi Bou Saïd dans le village du même nom.

[…] tous ces évènements rentrent dans le cadre d’une stratégie visant à anéantir tous ces lieux considérés par certaines parties, comme des lieux contre les préceptes de l’Islam, où on adorerait des individus au lieu de Dieu.

La disparition de ces lieux est programmée sous différentes formes, entre destruction, incendie, vandalisme… ou récupération des locaux pour d’autres fins ».

En Tunisie, comme en Afghanistan, ou au Mali l’obscurantisme est à l’œuvre et curieusement les instances françaises du culte musulman ne manifestent pas leur désapprobation. « Qui ne dit mot consent ».

Commenter cet article