Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Casanova

Après Hégésippe Simon, en 1913, je ne vois pas de cas plus démonstratif de la vacuité de nos responsables politiques et des médias.

 

Effectivement Florence Cassez, vient d’être libérée (pour questions de forme) après 7 ans d’emprisonnement,  par la Cour suprême du Mexique et est accueillie comme un chef d’Etat à sa descente d’avion. J’ai  déjà écrit que 7 ans c’est une peine respectable et que cette libération ne m’offusque pas, puisque dans le pire des cas il semblerait qu’elle n’ait été que « complice ».

 

Tout vous est expliqué dans les médias, aussi je résume.

 

Qui est Florence Cassez ? En résumé une touriste aventurière, que son frère, installé au Mexique dans les affaires, a présenté, en 2004, à un kidnappeur notoire (il a reconnu depuis 10 enlèvements et un meurtre), avec qui elle s’est mise en ménage, habitant dans l'hacienda où étaient détenus les otages.

Notons qu’elle n’était pas au Mexique pour des actions humanitaires ou caritatives, mais de sa propre initiative, sans doute pour changer de vie, en quittant Calais et la boutique d’habillement qu’elle dirigeait.

 

Qu’est-ce qui justifie qu’elle ait droit pour son retour aux honneurs de la République et de tous les médias, qui font des éditions spéciales ? Rien que je sache. Mais la République décernant la légion d’honneur a un islamiste dont la devise est « ma Constitution est le Coran », tout est possible dans notre République, dont les auteurs africains écrivent qu’elle est désormais l’archétype de la république bananière. Un comble, car ils savent bien de quoi ils parlent.

 

Ainsi rien ne me semble justifier que deux présidents de la République  se mobilisent (plus ça change et plus c'est toujours pareil) et que Nicolas Sarkozy ait créé un incident diplomatique grave avec le Mexique au sujet de Florence Cassez, en privant la France d'une année du Mexique.

Voir mes articles  suivants où j’évoque le cas Cassez.

496 - nouvelle des écuries d'augias ! du 15 février 2011.

509 - irresponsabilité gouvernementale-sondages-cumul des mandats ! du 9 mars 2011.

699 - nouvelles de nicolas sarkozy, "va-t’en-guerre!" du 20 janvier 2012.

781 – les écuries d’augias, pour ceux qui trouvent que j’exagère. Du 1er avril 2012.

1071 - nouvelles des homosexuels militants : la France en marche. Du 8 décembre 2012. 

 

Les rares personnalités n’ayant pas hurlé avec le « cœur des vierges » en faveur de Cassez sont : le député UMP Christian Vanneste , l’ancien ministre Robert Badinter, le député Jean-Marc Ayrault (devenu premier ministre) et François Bayrou, président du MODEM.

 

A en juger par le comité d’accueil, comportant au moins une cinquantaine d’artistes (dont Melissa Theuriau, l’épouse de Jamel Debbouze et l’actrice Marion Cotillard), un brillant avenir de « people » attend désormais Florence Cassez. Ainsi Valérie Trierweiler (la maitresse du président) a déclaré son immense joie. Anne Hidalgo, première adjointe au maire de Paris est aussi de la partie (NB. Elle brigue la mairie de Paris)…

Notons au passage que ces soutiens de Florence Cassez militent aussi pour le mariage des homosexuels.

 

Là se pose avec acuité la question de ce que sont devenues les valeurs de la méritocratie républicaine. 

 

Il est très loin le temps où un Coluche se mobilisait pour créer les « Restau-du-cœur ». Pourtant, les vraies causes ne manquent pas dans ce pays, le nôtre, mais il semble que pour l’oligarchie le cas de Florence Cassez soit plus rentable en terme de communication.

 

Pauvre France !

Citoyens réveillez-vous, ne votons plus pour des tocards profoteurs d'un système. Nous n'avons pas les talents d'Hercule mais nous pouvons nettoyer les écuries d’Augias par nos bulletins de vote.

 


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article