Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Casanova

Hier soir, à 22heures30, au journal télévisé « le grandSoir3 », un court débat a eu lieu sur l’affaire Cahuzac. Les participants, outre Louis Lafforgue, présentateur, étaient Roland Cayrol, politologue, Nicolas Dupont-Aignan, président de Debout la République, Stéphane Le Foll, ministre de l’agriculture (PS) et Edwy Plenel, journaliste patron de Médiapart qui a révélé l’affaire.

 

J’ai entendu, consterné, que Pierrre Moscovici, ministre des finances serait intervenu auprès des autorités suisses, pour étouffer l’affaire, et je me suis effectivement souvenu que ces autorités suisses avaient déclaré que Cahuzac n’avait jamais eu de compte en Suisse. C’est paru dans la presse.

 

Alors là on a changé d’échelle ! Moscovici ne peut être intervenu sans en informer le Président de la République François Hollande et son Premier ministre Jean-Marc Ayrault.

 

D’aucuns parleraient  d’association de malfaiteurs. D'autres se complaisent à déclarer qu'il ne faudrit rien dire ... pour ne pas faire monter le Front national (des fois qu'ils faudrait partager le fromage dans lequel ils sont installés).

 

Si j’ajoute, en vrac,ce qui me vient instantanément à l'esprit :

  • Qu’une dizaines de ministres sont inutiles,
  • que l’Elysée emploie 450 « conseillers » (beaucoup plus qu’en Allemagne),
  • Que 500 000 jeunes diplômés ont quittés la France pour trouver du travail a l’étranger,
  • Que, dans le même temps le gouvernement (avec seulement 51% des voix obtenues par François Hollande) prépare une nouvelle modification de la Constitution pour imposer sa volonté dogmatique à l’ensemble du peuple, en particulier le vote des étrangers,
  • Que dans le même temps ce gouvernement appauvrit les classes moyennes et s’occupe, financièrement, d’abord des « zones sensibles » (les 40 milliards d’euros déjà injectés n’ayant servis à rien). Zones sensibles où le Qatar, soutient de tous les djihadistes du monde, intervient NB. comme à Gaza où le Hamas sépare désormais les filles et les garçons dans les écoles…
  • Que par contre il refuse un référendum sur le mariage pour tous et ses conséquences sur la destruction programmée de la filiation… suivant les exigences d’une infime minorité de la population, les homosexuels (leur association de défense, LGBT, ne comprendrait que 1300 adhérents et leur manif n’a rassemblé que le quart des manifestants contre cette atteinte à la société).
  • Que, par contre, ce gouvernement est en incapacité à faire respecter la laïcité, tout en voulant bannir le mot race de la Constitution et en y intégrant la laïcité obligatoire…Que de la poudre aux yeux.
  • Que le code civil ne parlera plus de père et de mère, mais de parent 1 et de parent 2. Loufoque non ?
  • Que la France se vide par le haut de riches et d’actifs compétents et se rempli par le bas de pauvres et de maghrébins.
  • Qu’il faut aller chercher à Panama (cherchez ce qu’est Panama, vous serez édifiés) ou en Libye des repreneurs pour Pétroplus, une raffinerie française et sauver 450 emplois…
  • Que le président de la République française organise à l’Elysée, triomphalement ( !), la signature d’un contrat commercial entre deux groupes privés (Airbus, international) et Lion Air (compagnie indonésienne dont les avions sont interdits de vols en Europe !),
  • Que nous combattons les djihadistes au Mali et que nous sommes en train de les aider en Syrie !!! Alors même que le président des « insurgés » syrien (que le président Hollande avait reçu en grande pompe à l’Elysée) vient de démissionner (compte tenu des prétentions des djihadistes) et que la porte-parole laïque de ces insurgés déclare que cette décision d'armer les djihadiste est "immature" !

J’arrête là car il y a trop à redire. L'immaturité est effectivement au pouvoir. Comme le disait Mélenchon, un capitaine de pédalo ne peut diriger la France. Comme l'a déclaré tout récemment un député PS, la France ne se gère pas comme un conseil de département.

 

Que des nouvelles invraisemblables. Bref que du bricolage sectaire… Il y a de quoi se taper la tête contre les murs.

 

Je n’arrive plus à suivre et je vais me donner quelques jours de réflexion pour savoir comment poursuivre mon combat citoyen et si mon blog peut être utile. Il faut que j’y réfléchisse.

 

Excusez-moi de cette suspension qui peut n’être que très passagère ou se prolonger.

 

 


Commenter cet article