Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Casanova

Après Jospin (qui a privatisé à tout va, sans aucune retombée), Chirac (qui a privatisé les autoroutes) et Sarkozy (qui a vendu 1780 biens nationaux), maintenant c’est Hollande qui veut vendre ce qui reste encore des entreprises françaises où l’Etat a des participations (EDF, EADS…). Donc en plus l’Etat perdra la maitrise des sociétés stratégiques.

Toujours plus loin dans l’affaiblissement de l’Etat et de la France. Toujours plus loin pour priver l‘Etat de toute possibilité d’action. Et en même temps on continue à emprunter !!!

Hollande est ainsi le dernier étage de la fusée qui détruira définitivement le pays en détruisant en + les structures sociétales.

Très bientôt l’Etat n’aura plus aucune marge de manœuvre, la dette atteignant bientôt les 100% du PIB (actuellement 90,3%) mais « Je garde le cap » dit le président Hollande.

Incidemment rappelons que la dette des Etats enrichit les spéculateurs et appauvrit les peuples.

 

Français, avez-vous pris la mesure de la situation ?  Réveillez-vous avant qu’il ne soit réellement trop tard, avant les conflits intérieurs ! Nos dirigeants se préoccupent de l'avenir du pays comme d'une guigne.

 

NB. Pour info. Le président de la République a répondu à mes suggestions :

Réponse du Chef de Cabinet du Président de la République, Pierre BESNARD.

Monsieur,

Le Président de la République a bien reçu le courrier que vous avez

souhaité lui adresser.

Soyez certain qu’il a été pris connaissance avec attention de l’ensemble de vos réflexions et de vos suggestions.

Vous le savez, Monsieur François HOLLANDE est très attaché à

l’esprit de dialogue et de rassemblement et souhaite associer chaque citoyen à l’action commune afin de relever les défis qui nous attendent.

Je vous prie d'agréer, Monsieur, l'expression de mes sentiments les

meilleurs.

 

Devrait-je être rassuré ?

N’étant pas naïf (ou étant faussement naïf à mes heures) mes avis étant gratuits, je ne pense pas avoir été entendu.

 

Commenter cet article