Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Casanova

 Remarque préliminaire. Certains m'ont reproché d'écrire des articles trop longs. C'est pourquoi, dans la plupart de mes articles, je surligne en jaune ce qui me semble le plus important. 

Roland Dumas (ministre socialiste des affaires étrangères de Mitterrand) : « En Syrie la France a perdu la face ». « La politique va-t-en-guerre de la France est une erreur ». Var matin du dimanche 9 juin 2013.

Randa Kassis (porte parole de la rébellion syrienne) : « envoyer des armes aux rebelles (en fait aux djihadistes) est une décision immature. »

Au Japon, En visite d’Etat, lors d’une conférence de presse avec le premier ministre japonais, confondre Japon et Chine, les ennemis héréditaires, est une faute diplomatique grave et surtout honteuse pour notre pays.

Au Japon encore, se faire accompagner par sa concubine lors de la rencontre avec l’empereur et l’impératrice du Japon, garant de mœurs rigoureuses, a été une faute impardonnable qui ne peut faire passer la France d'aujourd'hui que pour un pays de rustres.

Au Maroc, vous avez cru malin de faire une blague : « gouverner c’est pleuvoir » dont la finesse a échappé à beaucoup.

A l’UNESCO, vous avez accepté une décoration indue (comme artisan de la paix !) remise par un de vos obligé, entouré de quelques chefs d’Etat africains, dont le moins qu’on puisse dire est qu’ils n’illustrent pas des démocraties modèles.

Au Mali, à part un succès militaire limité dans le temps (c'est à tout le moins) la situation se dégrade dans tout l’Ouest africain et l’action des djihadistes s’étend désormais aux autres pays du Sahel.

En Côte d'Ivoire, vous n'avez toujours pas fait libérer notre compatriote Michel Gbagbo, ni exigé d'Alassane Ouattara de respecter les règles démocratiques et son opposition.

En Francophonie, vous avez envoyé aux pays francophones un message fort d'abandon de notre langue, au profit des anglo-saxons, avec la loi sur l'enseignement en anglais dans les universités. Au grand dam des institutions de la Francophonie (concernant une cinquantaine de pays), que ne semblez pas avoir consultées.

En France, vous avez clivé profondément le pays avec votre loi sur le mariage pour tous et vous vous apprêtez à récidiver en rédigeant un décret de dissolution de groupes « d’extrême-droite », sans toucher aux groupes « d’extrême-gauche » tout aussi belliqueux.

 ...

La liste n'est pas exhaustive, mais ça fait beaucoup en une année seulement. Monsieur Hollande, ressaisissez-vous. Eventuellement prenez des leçons. Cessez de faire des blagounettes, vous n’êtes plus président du Conseil général de Corrèze, ni premier secrétaire du PS, vous êtes le président d’un pays respectable. Notre pays à tous, la France. Vous devez être le premier à le respecter.

 

 


Commenter cet article

trublion 12/06/2013 09:24

il est trop tard !
les graines de la révolution sont en train de germer, et il est temps !
Nous sommes en train de retrouver un régime stalinien !