Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Casanova

 

Agressions vandalisme et vol, en bande, dans un quartier de Lyon, par des « jeunes » à capuche..

La police est très occupée... pardes "Français "chance pour la France".

Il paraîtrait que se sont des "suédois".

 

Vidéo édifiante:

http://youtu.be/gjeiNggIm8U

 

 

 

Commenter cet article

trublion 29/07/2013 10:10

une société qui refuse d' ouvrir les yeux, et ne peut donc trouver des parades !

Rosette 28/07/2013 08:24

Pourquoi employer le terme de "suédois" ?
Si j'étais Suédois , je n'aimerais pas du tout être ainsi discriminé.
ll y a ceux qui comprennent ceux qui sont désignés par ce terme...et il y a ceux qui ne comprennent pas le sous entendu et qui prennent pour argent comptant le sens.
On doit appeler un chat un chat. C'est de l'honnêteté intellectuelle.

Casanova 28/07/2013 10:01






La Constitution française garanti la liberté de pensée et la liberté d'expression.


MAIS, depuis des années, après la loi Gayssot, cette liberté est constamment limitée et de plus en plus elle doit se
conformer à ce que l’on appelle le politiquement correct. Ainsi, aucune critique du « communautarisme » n’est devenue possible sauf à envisager de passer sa vie dans les tribunaux à
développer des arguties pour sa défense. Les Zemmour, Christine Tasin et consorts en savent quelque chose.


Chacun peut constater la disparition de ce que l’on appelait les chansonniers (comme Pierre-Jean Vaillard, par exemple, ou Thierry le Luron).
Aujourd’hui ceux qui ont droit aux tribunes médiatiques doivent tenir un discours « conforme » (comme Guy Bedos, par exemple) et adopter la pensée unique. C’est l’interdiction de la
liberté de pensée.


Les pamphlétaires ou assimilés doivent donc s’adapter. Ainsi, ils doivent


bannir de leur vocabulaire les mots : race (remplacé par ???), père et mère (remplacés par parent 1 ou parent 2), musulman (remplacé
par ???), pédé (remplacé par gay !), voyou (remplacé par « jeune »), réalité (remplacé par stigmatiser), arabe ou arabo-musulman (remplacé par rebeu, sudiste ou
« suédois »…),... On est dans le surréalisme et la stupidité institutionnalisée.


Voilà pourquoi j’emploie « suédois » en oubliant parfois les guillemets. Mes plus plates excuses aux Suédois.


C'est de l'esquive, pour la survie de la liberté d'expression, face à la force imbécile et non nuancée de la "loi" votée par des
parlementaires, qui ne se posent pas de questions sur les conséquences des textes qu'ils votent.


Où est alors l'honnêteté intellectuelle ?


Comment appeler un chat un chat, quand la police de la pensée veille (MRAP, CRIF, SOS racisme, OCI,
CRAN... ) ?