Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Casanova

 

Retraité de base.

Sur la base de 45 années de cotisation, le retraité d’aujourd’hui issu du baby boom a travaillé depuis 1961 (année supposée de début d’ activité, sur la base de 45 heures hebdo, puis jusqu’à 39 heures, à partir de 1982) : 81 000 heures.

Le futur retraité issu des 35 heures de 2000, à raison de 35 heures X 47 semaines X 45 ans, aura travaillé à sa retraite : 74 000 heures.

Soit 7 000 heures de moins ou 4 ans et 12 semaines.

Le retraité actuel, considéré comme un privilégié par le gouvernement a bien cotisé 4 ans de plus que le travailleur actuel, futur retraité. 

Il est donc inacceptable pour un retraité actuel d’être traité de privilégié.

 

Retraite des députés

Après un mandat (5 ans), s’ils ne sont pas réélus ( !) les députés non élus continuent à percevoir leur indemnité de plus de 13 000 euros/mois pendant 5 ans. Ensuite, s’ils ne sont toujours pas élus, il perçoivent une retraite de député de 1553 €/mensuels (à partir de 60 ans) pour avoir effectué un mandat. Pour deux mandats c’est 3 096 euros/mois.

SOURCE : http://www.linternaute.com/actualite/politique/retraites-politiques/parlementaires-2.shtml

 

Retraite d’Anne Hidalgo, candidate à la mairie de Paris.

Anne Hidalgo est inspecteur du travail de profession. Elle a pris sa retraite à 52 ans, en 2011, pour se consacrer à ses nombreux mandats largement rémunérés (au minimum de 8 000 €/mois), cumulables avec sa retraite estimée à 1583 €/net mensuels.

SOURCE : http://www.atlantico.fr/decryptage/quand-anne-hidalgo-retraitee-hotel-ville-oublie-40-qu-elle-gagne-serge-federbusch-691569.html

 

Pour la nomenklatura, elle est pas belle la vie ? Ils sont au pouvoir, ils en profitent (il n’y a pas que les riches, que par ailleurs ils conspuent) et ne sont pas prêt de changer le système. 

Commenter cet article