Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Casanova

« Lesbrasmentonbent »

Fidèle lectrice de votre blog, je ne puis rester coite devant le cynisme de ce gouvernement. J’ai assisté à l’émission de Ruquier, samedi soir, « on n’est pas couché » et je ne regrette pas la perte de mon sommeil. En effet, l’invité politique était un ministre « inconnu », proche de JL. Mélenchon, mais moulé dans le discours du président : Vitalies, ministre chargé des relations avec le parlement ! Personne n’a compris à quoi il servait, puisqu’il n’a pas d’administration, juste son cabinet a-t-il dit, et que le premier ministre traite directement avec Claude Bartolone, le président de l’Assemblée nationale. En résumé il a été sauvé par Ruquier, car tous les participants (dont Fabrice Lucchini, Natacha Polony et Aymeric Caron) se sont payés sa tête, mais il était en pleine zénitude et n’a pas été déstabilisé. Nommer des ministres qui ne servent à rien, les bras m’en tombent ! Si vos voulez passer un bon moment de tragi-comédie, allez visualiser l’émission qui doit être accessible pendant la semaine.

 

Observations.

Il n’est pas seul dans ce cas, c’est même une spécialité reconnue de ce gouvernement d’avoir des ministres et ministricules inutiles, qui ne servent à rien avec des missions canularesques. Exemples, reçu de YG que je remercie évidemment :

Madame Hélène CONWAY-MOURET, Ministre chargée des Français de l’étranger. La cinquantaine, cette gentille blonde a passé 25 ans de sa vie en Irlande. Elle est censée s’occuper de l’Assemblée des Français de l’étranger qui se réunit 2 fois par an.

 Michèle DELAUNAY, C’est la Ministre chargée des personnes âgées et de l’autonomie. Comme il existe déjà un Ministère des Affaires Sociales, ça fait doublon. Donc elle ne fiche rien. En fait, c’est encore plus croustillant : elle s’occupe du handicap avant 60 ans alors qu’une autre ministre, Marie-Arlette CARLOTTI s’occupe du handicap après 60 ans. Ca ne vous fait pas rire, cette histoire ?

Guillaume GAROT, Ministre de l’agro-alimentaire. Vous ne savez pas ce que c’est ? Lui non plus !

Sylvia PINEL, Une quadra super jolie en plus ! Ministre du Tourisme. Elle teste les palaces, les restaurants, les yachts, tout ça…

François LAMY : Ministre de l’égalité des territoires. Que voulez-vous que je dise ? Je ne comprends même pas la définition ! Il y aurait des territoires qui ne seraient pas égaux aux pays de l’Egalité et de l’égalité des chances ?

George PAU-LANGEVIN : Ne vous trompez pas, c’est une femme au prénom Antillais. Sur sa carte de visite, Ministre de la Réussite Educative. Il vaut mieux se munir d’un dictionnaire avisé style Littré pour savoir de quoi on parle. Quant à la réussite éducative, il vaut mieux parler d’autre chose, justement.

Thierry REPENTIN : Alors lui, ce n’est pas une carte de visite qu’il lui faut, c’est un carnet à spirales. Jugez un peu : "Ministre de l’Emploi, de la Formation Professionnelle, du Dialogue Social, et de l’Apprentissage". J’ajouterais bien "Et autres lieux se découvrant à marée basse" mais je n’ose pas. De plus, il y a déjà un ministère du Travail, non ? Qu’est-ce qu’il fout là au milieu, le Thierry Machin ?

Yamina BENGUIGUI : Ministre de la Francophonie, c’est-à-dire de toutes les soirées et cocktails entre Saint-Germain et le 7e, là où on a le plus de chances de croiser Nicolas Bedos. Yamina parle du bled et le comble, c’est qu’ils l’écoutent.

Pascal CANFIN : Ministre chargé du développement. Oui ? Du développement de quoi, siouplait ? On pourrait lui attribuer un joug pour l’associer au célèbre Ministre du Redressement Productif ?

Etc.


 

Si la France a des problèmes, eux non.

C’est fou non ?

 

 

 

 

Commenter cet article

rosegoure@wanadoo.fr 10/09/2013 10:34

Et ce sera pareil après!Ils ne vont pas venir nous choisir nous !
C'est partout pareil. Voir les municipales passées et futures: on choisit dans son camp, clan, etc...

trublion 09/09/2013 09:14

ce fut la toute première préoccupation de ce gouvernement, placer ses copains !
ce qu' évidemment on avait vivement dénoncé lorsque la droite était au pouvoir !