Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Casanova

 

A l'intention de ceux qui se demandent où passe l'argent, voici, ci-dessous, un exemple parmi des millions. Mais le déficit se creuse, la dette continue de croître et l'investissement productif est un mythe.

En même temps que les impôts, taxes, surtaxes et prélèvevements ne cessent de proliférer.

Quand toute la classe moyenne, qui paie, ne pourra plus payer et aura été paupérisée (rendue pauvre) ils se demanderont (mais ils le savent déjà) où prendre l'argent a distribuer.

Il paraît que la France est encore riche des économies des Français et qu'ils peuvent encore taper des les dépôts en banque ou caisses d'épargne. Après avoir vendu les bijoux de famille de l'Etat (privatisations massives sous Jospin, dont les autoroutes, payées par l'impôt des Français, 1780 biens immeubles sous Sarkozy, qui a emprunté 400 milliards de plus qu'indispensables), ils vont peut-être aussi nationaliser le patrimoine privé. Mais rassurons-nous, ils sont malins et le feront progressivement et insensiblement. Ils prétendront prendre aux riches.

Ils ont encore aussi quelques militaires à licencier et ce qui reste des services publics à privatiser (les pompiers par exemple), pour recruter à la place des moniteurs, accompagnateurs, grands frères et autres emplois aidés.

En fait c'est une gestion au jour le jour, irresponsable, qui dure depuis 35 ans, sous anesthésie télévisuelle puissante... et durera tant que la bête ne sera pas morte !

Les enseignants, soutiens majoritaires du régime, quand on touchera à leur patrimoine immobilier, pour payer les réparations de l'automobile du voisin, ouvrirons peut-être les yeux.

vaucluse-W

Vous avez bien lu, monsieur Rachid B., en plus du RSA, aura la réparation de sa voiture payée par le Conseil général au titre de l'aide sociale. Il faudrait avoir mauvais esprit pour penser que la solidarité a peut-être des limites... ou des conditions.

C'est aussi à ajouter aux allocations familiales des enfants nés au bled et pris en charge par la Sécu et des centenaires algériens qui ne meurent jamais... Comme à ceux qui traversent la Méditerranée pour se faire soigner gratos en France.

Mais peut-être aussi à ajouter aux allocations pour femmes seules de diverses concubines avec enfants (polygamie déguisée). Toutes pratiques dénoncées par la Cour des comptes dont les rapports restent lettres mortes. Les politiciens font ce qu'ils veulent au prétexte qu'ils ont été élu. C'est fou non ?

Pour corser le tout et augmenter la puissance de la pompe aspirante, maintenant, on connaissait les mariages blancs, il y aura les mariages gris entre homosexuels, ou prétendus tels, qui traverseront la mer pour se marier et obtenir la nationalité française, alors que dans leurs pays d'origine la pédérastie est interdite. Ça vient de se produire à Chambery où Mohamed (marocain, risquant la peine de mort au Maroc pour homosexualité) a pu se marier sur décision du tribunal avec Dominique (Français).

Si la France a encore quelques ressources a prendre aux classes moyennes elle pourrait lancer un appel d'offre international, orchestré par Pierre Bergé er Jean-Jacques Augier (le trésorier de campagne de François Hollande, homosexuel revendiqué), pour accueillir tous les pédés du monde et les marier en France.Tiers-Etat.jpeg

Je ne parle pas bien sûr du millefeuille administratif français auquel il ne faut pas toucher car tous les copains en profitent.

 

Nous somme exactement, la famine en moins, à la situation qui prévalait avant la révolution de 1789, le tiers-état supportant le fardeau de la noblesse et du clergé. Aujourd'hui la noblesse  a changé de nom, elle est "élue" mais elle est de plus en plus nombreuses et le clergé a changé de Dieu. Le Tiers-état sont les classes moyennes.



Elle est pas belle la vie et la France.

 

Pour les crédits aux futurs prix Nobel, il faudra rêver à l'ancien temps.

Par contre attendez-vous à apprendre une prochaine modification de la Constitution pour trouver des électeurs a tout prix : le vote à partir de 16 ans  et le vote des étrangers. Une seule préoccupation et motivation : garder le pouvoir pour en jouir.

 


 



Commenter cet article

trublion 13/10/2013 08:32

et pendant ce temps là, la dette progresse !
J' ai même entendu parler de l' intention de considérer les propriétaires, comme des privilégiés, à qui on appliquera une taxe sur le supposé loyer qu' ils devraient payer s' ils n' étaient pas
propriétaires

Casanova 13/10/2013 09:02



Exact. C'est une façon de s'attaquer au patrimoine des particuliers... pour qui et pour quoi ???