Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Casanova

Au sujet de l'actualité un lecteur RF m'a dit  c'est tellement incroyable ce qui se passe qu'on croit être entré dans la "cinquième dimension".

D'où le petit article pour le remercier de cette inspiration.

Alain Finkielkraut, lui, parle de l'entrée dans l'insignifiance.


Un ministre (Manuel Valls) qui interromp sa tournée aux Antilles pour rentrer dare dare à Paris pour régler une simple question administrative d’expulsion décidée par la justice, pour une famille Kosovare dont les enfants sont nés en Italie et dont le père bénéficie depuis 5 ans des aides publiques, comme demandeur d’asile politique alors qu’il est ressortissant d’un « pays » créé de toutes pièces par la « communauté internationale ». Cinquième dimension.

 

Une compagne (VT) du président de a République qui se substitue au ministre de l’éducation nationale, pour justifier sa politique scolaire. Vu à la télé. Cinquième dimension.

 

Un ministre de l’éducation (Vincent Peillon) désormais plein de tics suspects dont la seule mission semble être les rythmes scolaires et non le contenu des enseignements et les résultats des élèves. Cinquième dimension.

 

Le tribunal pénal international (CPI) qui précise l’ethnie  (je dit bien l’ethnie, comme s'il s'agissait d'un grief) d’un prévenu (Charles Blé Goudé), qu’elle condamne par ailleurs d’avance, pour avoir défendu son pays (la Côte d’Ivoire) contre des envahisseurs. Cette même CPI qui n'est qu'un tribunal de vainqueurs. Cinquième dimension.

 

A AMPUS, un maire, « sans foi, ni loi » (son cabanon personnel de Prannes n’a-t-il pas été transformé en habitation ? Les photos sont disponibles), qui fait poursuivre des enfants du village (je dit bien village) par les gendarmes, parce qu’ils font des cabanes dans les arbres, maire qui par ailleurs jamais présent aux manifestations religieuses, semble maintenant s’intéresser au curé. Elections oblige. Cinquième dimension.

 

A AMPUS encore, un maire maniaque du balayage de rue, donc, on peut le supposer, de propreté qui n’intervient pas pour que la station d’épuration soit entretenue. Ce manque d’entretient ayant pour conséquences de sérieux désagréments pour le voisinage (quartiers du Fer et de Claret). Cinquième dimension.

 

Des socialistes qui ne savent plus où ils habitent, avec un premier secrétaire qui devrait se faire psychanalyser. Cinquième dimension.

 

Entonnoir1A suivre…

Commenter cet article

Jacques 19/10/2013 10:35

Cinquième dimension la suite ...
Vue sur BFM TV le jeudi soir : la préparation aux municipales, Haro sur le FN et les 4 villes qui ont eues des maires FN ... corruption et compagnie, ce qui est certainement vrai ! ! ! Mais on ne
parle pas des autres "ethnies politiques".
Bientôt la sixième dimension

Casanova 19/10/2013 16:34



Personne ne mentionne par ailleurs que tout a été fait pour que ces 4 communes ne puissent pas appliquer le programme du FN. Je parle surtout de Vitroles.


Pour Toulon, ce qui s'est passé avec un maire-adjoint homosexuel et prévaricateur, peut s'observer partout en France. Ce n'est absolument pas une marque de fabrique FN.


La mauvaise foi est un poison violent pour la démocratie.



trublion 19/10/2013 09:44

je trouve quelque part inquiétant qu' il se trouve encore 23 % de socialistes qui apprécient moi je et sa clique !

Casanova 19/10/2013 16:29



Inquiétant mais normal. Ceux qui militent dans les partis politiques entrent en religion et même les évidences ne peuvent les convaincre.