Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Casanova

 L'ordre républicain ? Quésaco ? Le fascisme peut-être ?

 

1 - Un policier de Trappes (Yvelines) fait l’objet d’une enquête pour islamophobie. On se demande pourquoi il y aurait de l’islamophobie à Trappes.

Quelques vues de la population de cette riante cité dont l’école a été incendiée, dont le gymnase a reçu le même sort, dont les voitures et les poubelles sont régulièrement et massivement incendiées.

Dont la population fleure bon le terroir et où les habitants ont voté à 77% pour François Hollande et où le maire est socialiste (voir plusieurs de mes articles : n°1500, 1501, 1507, 1832, 1853... tapez Trappes dans le fenêtre de « recherche » pour avoir tous les articles).

 

2 - Tout d’abord notons que les policiers et gendarmes sont équipés d’une arme de poing puissante, de calibre 9mm parabellum (parfois dit 9mm Luger).

 

Mais sans doute pour qu’ils ne se blessent pas avec (mais surtout qu’ils ne blessent pas les malfaiteurs), ils ont été équipés en sus d’armes non létales : flashball (tirant des balles en caoutchouc) ou Taser (pistolet à impulsions électriques).

 Donc, les forces de l’ordre sont armées, mais n’utilisent leurs armes que dans des conditions ésotériques.

 

Jugeons-en, par quelques exemples à la volée.

 

Collobrières (Var). Deux femmes gendarmes (29 et 35 ans) tuées par balles.

SOURCE : le 18 juin 2013. http://www.huffingtonpost.fr/2012/06/18/deux-femmes-gendarmes-tuees-collobrieres-var-suspect-interpelle_n_1604629.html 

 

Le Muy (Var). Un jeune inflige des violences aux gendarme venus faire cesser un tapage nocturne.

SOURCE : Var matin du 5 novembre 2013.

 

La Viste (Bouches du Rhône). Une policière de la BAC rouée de coups lors d’une intervention de nuit.

SOURCE : laprovence.com le 12 novembre 2013.

 

Trappes (Yvelines). Un homme s’oppose au contrôle d’identité de sa femme voilée et agresse le policier avec tentative de strangulation.

SOURCE : la presse du 18-19 juillet 2013.

En Haute Savoie deux policiers sont roués de coups en présence du préfet.

SOURCE ; http://www.europe1.fr/Faits-divers/Le-prefet-de-Haute-Savoie-agresse-1710901/

 

Une anecdote à ce sujet (ordre républicain), sur AMPUS. Quand j’étais maire et que je m’efforçais de faire régner l’ordre républicain sur la commune, une fois que je m’adressais, fermement, mais courtoisement, à une administrée qui était mal garée et empêchait tout simplement le car de transport scolaire de passer, je reçu comme réponse « c’est le fascisme ici ! » Si j’ajoute que la dame en question était juive et ne pouvait ignorer ce qu’a été le fascisme et le nazisme il y a bien de quoi être perplexe.

Ainsi, la confusion des mots, le brouillard même, ne date pas d’hier et il y a un moment que le terrain se prépare pour la chienlit.

On peut comprendre que le maire actuel Patrick Vignal ne se mêle pas personnellement de mettre de l’ordre (il envoie les gendarmes, même pour sermonner des enfants). « Je ne suis pas le sheriff », a-t-il déclaré a un administré qui lui demandait son aide. Courageux ( ?) mais pas téméraire le maire, bien qu’ancien officier.

 

 


Commenter cet article