Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Casanova

Notes de lecture de Rony Brauman, ex-président de médecin sans frontières, Bernard Lugan, historien spécialiste de l’Afrique et Michel Collon, journaliste polémiste belge.

 

Un mensonge :L’intervention française a eu pour prétexte une colonne de chars devant pénétrer dans Benghazi.

Rony Brauman (le Monde du 13/12/2011) : « de la fameuse colonne de chars dont on nous disait qu'elle faisait route sur Benghazi pour lancerl'assaut final et qu'il fallait à tout prix arrêter. De celle-ci, véritable déclencheur de l'intervention, il n'existe aucune image, pas plus d'ailleurs que du non moins fameux mitraillage aérien de manifestants à Tripoli quelques semaines plus tôt, en dépit des innombrables caméras individuelles, ainsi que des Awacs et des satellites observant de près et sans relâche toute la région. Voilà les raisons qui me font douterde leur existence. »

 

Un mensonge : L’intervention française était destinée à protéger des insurgés démocrates de Misrata et Benghazi, menacés par le tyran Khadafi.

Bernard Lugan (dans Afrique réelle). : « Ce furent les miliciens de Misrata qui lynchèrent le colonel Kadhafi après l’avoir sodomisé

avec une baïonnette. Ce furent eux qui coupèrent les mains de son fils Mouatassim après l’avoir émasculé et après lui avoir crevé les yeux. Pour mémoire, alors que la ville de Misrata allait tomber aux mains des partisans du colonel Kadhafi, ces « gentils » démocrates chers à BHL furent sauvés in extremis par la seule véritable intervention

terrestre directe de l’armée française...Pourquoi ? Notre bon pays libéra aussi un des assassins de Khadafi, torturé par des milices adverses, et le transporta à Paris pour le faire soigner, mais il y mourut.

Cette curieuse « amitié » de la France pour les gangsters de

Misrata paraissant bien singulière, des questions se posent au sujet de cette constance dans la sollicitude… »

 

Conclusion par Michel Collon, « Libye, OTAN et médiamensonges »: « Ça a commencé avec le faux charnier de Timisoara en 1989. Les médias ont juré qu'ils ne se feraient plus avoir. Ça a continué avec le faux vol des couveuses au Koweït en 1991. Nouvelle promesse : « On sera plus prudent à l'avenir ». Ont suivi les faux camps d'extermination en Bosnie (1992), le faux génocide au Kosovo (1999), la fausse traque de Ben Laden en Afghanistan (2001), les prétendues armes de destruction massive en Irak, la fiction du complot entre Saddam Hussein et Al Qaeda (2003)... A chaque fois, les médias nous assuraient avoir tiré les leçons.

Résumons leur info sur la Libye. On nous a dit que Kadhafi avait bombardé son peuple et ordonné des viols en masse. Faux. Qu'il ne respectait pas le cessez-le-feu et qu' il fallait donc faire la guerre. Faux. On nous a prétendu que c'était une guerre légale. Faux également : bombarder pour renverser un gouvernement, c'est violer le droit international. On nous a parlé de guerre humanitaire alors que l'Otan a terrorisé les civils et tué cent fois plus de gens que les affrontements du début. On a de nouveau diabolisé le dirigeant adverse en cachant ses réalisations sociales et son aide aux Africains… »

 

Une question devient alors prégnante. Quel avantage la France et les Français ont-ils tirés de cette aventure libyenne ??? C’est un mystère non encore éclairci, mais la raison profonde semble devoir être à rechercher du côté de Sarkozy, assisté par BHL et quelques autres du PS et de l’UMP. Que du beau monde. Plus personne, dans les médias français ne parle de ce fiasco gravissime pour les populations qui sont en guerre les unes contre les autres depuis, dans un chaos général. Oublié aussi l’assassinat barbare de leurs libérateurs américains par les libérés de Benghazi.

Nous somme en plein cauchemar et maintenant, sous régime PS, nous avons en plus du sang syriens sur les mains.

 

Et avec ça tous les responsables politiques, relayés par les médias, nous parlent de l’union sacrée du 11 novembre, certes cette union est indispensable, mais quand donc les responsables de ces tueries seront-ils sanctionnés ou seulement dénoncés. Sans doute pas plus que Sarkozy n’a été sanctionné pour la boucherie et le chaos libyens, ou Chirac pour la boucherie Serbe. A chaque chef d’Etat français sa boucherie. Bush coule des jours heureux malgré les 500 000 morts irakiens.

On peut aussi ajouter, en France, les 3000 morts du sang contaminé, sous Fabius, restés définitivement impunis.

 

Ce système d’impunité ne pourra pas durer jusqu’à la fin des temps et il faudra bien un jour que les responsables rendent des comptes. 

 

Il faudra quand même bien reconnaître, même pour les plus bornés et/ou guerriers en chambre, d’entre nous, que l’intervention en Serbie pour le Kosovo ne présentait AUCUN intérêt pour la France. Au contraire.

 

Il faudra bien reconnaître, même pour les plus bornés d’entre nous et/ou guerriers d’entre nous, que l’intervention en Libye ne présentait AUCUN intérêt pour la France. Au contraire.

 

Il faudra bien  reconnaître que notre intervention en Afghanistan, n’a présenté AUCUN intérêt pour la France. Au contraire.

 

Il faudra bien  reconnaître que notre intervention en Côte d’Ivoire, n’a présenté AUCUN intérêt pour la France. Au contraire.

 

Je dit bien pour la France et les Français, je ne dit pas pour les membres de l’oligarchie au pouvoir.

 

Alors, que signifient ces interventions militaires à répétitions qui n’apportent aucun intérêt à la France ? Peut-être, et cela serait particulièrement grave, nos chefs d’Etat veulent jouer aux petits soldats en vraie grandeur !!!! Peut-être y a-t-il des intérêts bassement matériels qui échappent à l’observation du peuple. Peut-être que finalement la politique consiste à être près des vannes financières. Tant pis pour les principes et les valeurs.

 

Bref, il est temps de dire stop !BonnetR2

 

Occupez-vous mesdames et messieurs les politiciens de nos oignons. Ne flattez pas votre ego au prix de la douleur de peuples lointains qui ne vous ont rien demandé ! Les Suisses et les Danois ont un niveau de vie nettement supérieur au notre et ils ne font la guerre nulle part.

 


Commenter cet article

trublion 19/11/2013 10:36

il n' y en a pas un pour rattraper l' autre !
tous à virer pour incompétence grave