Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Casanova

Interview classique, à l’eau de rose, « on ne joue pas contre son camp ! » Dit-elle...Donc pas de crtique franche sur le gouvernement.

Aussi le clou a été en fin de débat l’intervention véhémente de l'humoriste Fabrice Eboué : « Je vous ai suivi, je suis venu pour vous. Vous déclarez être libre. Alors, avec tout le mal qu’ils vous ont fait, qu’est-ce que vous attendez pour leur chier sur la gueule ?! »

à 1 heure 20 du début d’émission.

Ce n’était pas raffiné mais c’était clair et direct… et la salle a approuvé en éclatant de rire !...

Fin de partie !

Désormais il faut aller chercher la sincérité chez les humoristes et les caricaturistes. D’ailleurs, je signale que Fabrice Eboué, qui est métis, a aussi dit, en le regrettant, qu’il devient impossible de faire la plus petite plaisanterie « raciste », dans le climat actuel.

OBSERVATIONS.

C'est effectivement le PS et François Hollande (sans doute cornaqué par Trierweiler) qui ont tout fait pour qu'elle ne soit pas élue en 2007. Bayrou a aussi sa part de responsabilité.

Après ça elle continue à dire qu'elle ne joue pas contre son camps qui a joué contre elle. C'est beau comme l'antique cette foi dans son camp.

Commenter cet article