Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Casanova

Nos écologistes politiques, intitulés « Europe-Ecologie-Les Verts », ne rêvent que de contraindre notre peuple, par des taxes, à marcher au pas « écologique » au nom du slogan « Il faut sauver la planète Terre ».

 

Notons que les écolos au Gouvernement, sont incapables de sauver la France, et même, au contraire, ils contribuent à l’enfoncer, mais ils ont un discours obsessionnel, celui de sauver la planète Terre… Il s’agit en fait d’un prétexte, fondé sur des arguties… leur permettant en même temps de profiter d'avantages sonnants et trébuchants.

 

« Puisque ces mystères me dépassent,

feignons d'en être l'organisateur»

Jean Cocteau, « Les Mariés de la tour Eiffel ». 

 

Notons aussi que certains écolos historiques comme Daniel Cohn-Bendit ou Noël Mamère ont quitté ce mouvement pour ses incohérence et querelles d’égo.

 

Ces écologistes, donc, jouant sur les peurs,  (la fin du monde, par la faute de l’activité humaine, la notre semble-t-il), sont dans une phase de délire « paranoïaque » aigüe, leur faisant perdre toute mesure, en particulier la notion d’échelle. Echelle géographique et échelle des valeurs (c’est à dire comparer ce qui est comparable et percevoir les ordres de grandeur). Bref, l’approche du sauvetage de la planète Terre par les écolos est plus proche de la bouillie pour les chats, dit-on, que de l’analyse réfléchie dans le temps et l’espace. Même s’il est vrai que l’homme court à sa perte, la préoccupation des écolos est plus proche du brouillard que de l’analyse rationnelle.  Leur démarche correspond bien à la sixième stratégie de Noam Chomsky : « Faire appel à l'émotionnel plutôt qu'à la réflexion » (voir mon article 1897). 

Revenons à la définition de paranoïa : Délire interprétatif construit sur une perception faussée du réel . SOURCE : http://www.psychologies.com/Dico-Psycho/Paranoia

 

Il me semble ainsi que les écolos ont une perception faussée du réel, en particulier sur  le rapport entre la dimension extrême-orientale et la dimension française. Pourtant ce rapport est devenu perceptible par tout un chacun grâce aux documentaires et à internet, il faut donc conseiller aux écolos de naviguer sur les tablettes et autres ordinateurs pour se faire une idée de ce que représentent 3 milliards d’humains (Inde + Chine).

Pour démarrer la journée, et pour les lecteurs de ce blog, je voudrais les aider aujourd’hui en publiant deux ou trois photos de plages chinoises (reçues d’un des contributeurs coopératifs du présent blog, qui ne manque pas d'humour,  avec la légende : "Un tranquillo W.E. di relax e riflessione in una spiaggia cinese" )

Plage-chinoise-W.jpg


Plage_chinoise2-W.jpg

Plage4-W.jpg

Plage5-W.jpg

 

à méditer... sur la notion d'échelle.

 


Commenter cet article

trublion 28/11/2013 10:54

ils sont comme une secte, mais n' oublient pas de vouloir taxer, comme si un euro pouvait faire baisser la pollution