Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Casanova

 

16 doit être un nombre d’or pour les socialistes !

Scolarisation jusqu’à 16 ans.

Pas d’apprentissage avant 16 ans.

Vote à 16 ans.

 

Voyons ce que pense le docteur Christian Flavigny, pédopsychiatre et psychanaliste (Hôpital de la Pitié Salpêtrière à Paris). Auteur de "Avis de tempête sur la famille".

 

« A 16 ans, il est important de rester sous la responsabilité des parents parce que c’est une protection

[…] L’autonomie ne se donne pas, elle se gagne.

[…] Ce projet accorderait des droits qui ne sont pas associés à des devoirs.

[…] Déposséder les parents de leurs prérogatives et flatter les jeunes n’est pas bon pour eux. »

 

OBSERVATIONS

  • Les jeunes apprennent de moins en moins, comprennent de moins en Entonnoir1moins ce qu’ils lisent (SMS aidant et rapport PISA, portant sur les jeunes de 15 ans, le confirmant) mais ils sont sensés avoir la science infuse et être suffisamment avertis pour voter à 16 ans… pour la gauche, sans doute. C’est le raisonnement de casserole asocial, mais électoraliste qu’ont dû tenir les experts ministériels, pour faire cette proposition défendue par la ministre chargée des affaires sociales, Dominique Bertinotti. Entonnoir1
  • Flatter d’abord et avant tout ceux qui peuvent voter pour eux, des maghrébins non français aux jeunes en structuration, non encore autonomes, et idéalistes par essence, sans se préoccuper des conséquences c’est le credo des socialistes.
  • Donner des droits à tout va, sans contre partie c’est le rêve. Donner 1000 quand on n’a que 500 c’est le pied, ou le graal des socialistes.
  • La majorité restant à 18 ans, le vote est donc considéré comme un acte Entonnoir1mineur par les socialistes, juste une manœuvre pour qu'ils restent près de la gamelle !
  • Et dans la foulée déstructurer la société et tendre vers l’anarchie c’est la vision et l’horizon. 

 

Commenter cet article