Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Casanova

 

1 - Communiqué de Résistance républicaine 

SOURCE : http://www.resistancerepublicaine.eu/2013/rapport-sur-lintegration-communique-de-resistance-republicaine/

[…]

« Résistance républicainecondamne avec virulence et détermination cette atteinte à nos principes républicains et fera tout ce qui est en son pouvoir pour la faire échouer. Notre association participera d’ailleurs à la manifestation du 26 janvier 2014 qui réunira tous ceux qui, pour quelque motif que ce soit, veulent un autre gouvernement et une autre politique. En ce  Jour de colère nous dénoncerons l’inacceptable politique d’islamisation de la France qui a cours depuis le 6 mai 2012 et qui doit prendre fin, d’urgence. »

Pour le Directoire de Résistance républicaine

La Présidente, Christine TASIN »

 

 2 - Fathie MEHENI.

L'identité du pauvre braqueur de bijouterie assassiné sauvagement par un bijoutier raciste de la Marne est maintenant connue. Il s'agit de Fathie MEHENI, membre du groupe de rapp 113 , auteur de la jolie chanson qui se termine par : « Je baiserai la France jusqu’à ce qu'elle m'aime ». 

Ce même Fathie était connu depuis 2000 , sous le nom "du braqueur de Noël " pour avoir attaqué le Leclerc du Kremlin-Bicêtre le 24 décembre 2000 ...

 

3 – Abdeslam BAHIAD 

SOURCE France soir, Par Romain Capdepon. Commentaire par Yves Lafon : http://www.francesoir.fr/actualite/politique/proxenetisme-patron-mosquee-d’orange-accuse-“traite-humaine”-39862.html

« Qui est Abdeslam BAHIAD ?
 Mais tout simplement ..... l'imam de la mosquée d'Orange mais également le président de l'association «lumière de dieu» (subventionnée) qui gère cette mosquée d'Orange.

Il est à l’honneur pour quelques bricoles : « 54 ans, et ses trois fils : Abdel-ghafour, 24 ans,Omar 31 ans et Niky 33 ans, qui étaient ses hommes de main, ainsi que Drissia une ancienne prostituée âgée de 42 ans et une dizaine de personnes au total ont été arrêtées et écrouées à Orange (Vaucluse). Elles sont accusées de prostitution, proxénétisme aggravé, filière d'immigration clandestine, blanchiment d'argent et probablement de «traite humaine » . Drissia allait recruter au Maroc des jeunes filles de 14 à 25 ans leur promettant des papiers en règle en France et les familles déboursaient jusqu'à 9000 euros pour la promesse d'un avenir meilleur. Quelques-unes ont fait ce long voyage dissimulées dans le coffre de la voiture. Elles ont été violées, frappées, par les trois fils qui les obligeaient à racoler dans le «Bar de France» appartenant à BAHIAD et à se prostituer dans les 10 appartements également propriété de BAHIAD qui avec sa famille résidait dans une maison de 300 m2. Arrivé en France en 1968, Abdeslam BAHIAD n'avait travaillé que 9 ans comme ouvrier agricole et depuis une vingtaine d'années il avait mis en place ce réseau de prostitution qui lui a rapporté une véritable fortune. À Orange tout le monde était au courant mais personne n'osait parler par peur de représailles. »

 

OBSERVATIONS.

Pas de stigmatisation SVP, ni Meheni, ni Bahiad, n’ont rédigé le rapport infâme d’Ayrault. Ils ne sont que de simples délinquants, pour Meheni, il faut parler au passé, à cause du bijoutier de Sézanne. Dommage ! C’était un artiste engagé et sans nul doute une chance pour la France.

 

 

                    

Commenter cet article